mardi 11 novembre 2008

Théâtre de la perceptibilité

Dessin théâtral de Picasso... cliquer ici pour une analyse intéressante

Voici une notion, théâtre de la perceptibilité, qu'il serait intéressant de développer un jour, de rechercher... C'est une notion qui pourrait très bien se fondre avec mon travail de metteur en scène chorégraphique:

[...] Là où se situe la «théâtralité théâtrale», le corps est au centre du propos. Si un nouveau drame surgit, à quoi tient-il? [...] Dépassant les principes de la mimesis et de la fiction, le «théâtre de la perceptibilité» (Lehmann, 2002) cherche à intégrer les autres arts dans sa démarche et trouve évidemment avec la danse une formidable occasion d'affiner son rapport au corps, mais aussi à la sensation, au présent et à la présence, au réel et à une certaine «énergétique». Cependant, la danse contemporaine est foncièrement empreinte de théâtralité.

Sophie Guhéry, La Danse contemporaine
in
Études théâtrales #36

Qu'est-ce que la perceptibilité? C'est la qualité de ce qui est perceptible par les sens ou par l'intelligence. (Littré)

Décidément, le théâtre contemporain - postdramatique, pour ne pas le nommer - est un terreau fertile pour tous les amoureux de masturbation intellectuelle (dont je suis): théâtre pléonastique, de la castatrophe, du quotidien, rhapsodique, etc....

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: