samedi 14 mai 2022

De la réécriture d'après Goldoni!


La production estivale 2022 du Théâtre 100 Masques est en répétition. Au départ, il était question de prendre le texte original (enfin, une traduction) de Goldoni, Un curioso accidente, et d'en faire une mise en scène inspirée de la commedia dell'arte.

Le genre - tout pétri de vivacité, de spontanéité - a, en quelque sorte, appelé un travail de réécriture pour retrouver une musicalité, du ici et maintenant, du présent en cours. Pour retrouver une oralité propre à une immédiateté, toute mise en scène soit-elle. Et cette réécriture a été plus radicale que prévue.

Rapidement, le parti pris d'un langage très québécisé - voire même exagéré - s'est imposé. Quelque chose qui casse le ton littéraire, qui s'accorde mieux au naturel du comédien en action qui échange  avec le spectateur. Parce qu'avec le genre choisi vient également ce besoin de complicité avec le public, ce lien direct avec le parterre.

Une adaptation donc. Avec bien du gommage, bien des ajouts, bien des clin-d'oeils. Avec des tournures de phrases colorées et des permissions langagières nombreuses. Avec une réappropriation du texte. À tel point que celui que nous avons en main - et retitré Bas les masques! - sera pratiquement, au final, une création!

Et pourtant...

Malgré les aisances que nous avons pris avec le matériel textuel, l'argument de Goldoni reste le même: la mariage contrarié de deux amoureux par des parents opposés. Le classique d'entre les classiques! Ce sont les couples de Molière, de Corneille, de Marivaux! Un argument - vieillot, oui... mais toujours porteur d'embûches! - qui ne sera, ici, qu'un prétexte à des jeux de scène! 

L'articulation du récit reste la même, avec la même progression, les mêmes quiproquos, le même dénouement. Et  tout ça, en respectant, en un sens, les mêmes considérations: dans la pièce originale, il y a, tout au long de l'histoire, des tiraillements entre Hollandais, Français et Italiens qui nous ouvrent grand la porte à nos de guerres de clochers et préjugés bien locaux! 

Le tout passé à la moulinette du rythme. Chaque scène a été resserrée autour de l'essentiel, du squelette de l'enjeu dramatique. Les répliques (réécrites) ont été ciselées pour accélérer les échanges, pour les rendre plus prompts... bref, pour puncher. C'est mordant. C'est grinçant. Comme ça l'était aussi dans le texte original, dans les interstices de la littérature!

Les personnages restent les mêmes avec leurs caractères. Toutefois, par le jeu de la transposition/adaptation, par le jeu du langage, ceux-ci sont grandement exacerbés. Ce sont des personnages forts qui ne font pas dans la dentelle et qui ne s'empêtrent pas dans les nuances! 

Le résultat, en salle de répétition, est jouissif. C'est drôle et énergique... et toujours extrêmement proche de l'esprit de la pièce de Goldoni! 

dimanche 8 mai 2022

Au théâtre, cette semaine! [Du 8 au 14 mai 2022]



Nous nous approchons de plus en plus de la fin de la saison. Il reste encore bien des choses... mais bientôt ce sera le passage vers les productions estivales!

DIMANCHE, 8 MAI 2022, 15H
SALLE LIONEL-VILLENEUVE (ROBERVAL)


Le Théâtre Mic Mac présente enfin (après avoir repoussé la première pour cause de COVID) sa production annuelle, Ta maison brûle de Simon Boulerice: Depuis un bris de tuyau ayant provoqué une inondation, la maison de Murielle est infestée par la mérule pleureuse, un champignon qui détruit le bois et qui traverse la maçonnerie. La veuve de 61 ans se voit donc contrainte de brûler sa demeure ancestrale et tout ce qu’elle contient. Mais avant, pour commémorer leur vie dans cette précieuse maison, Murielle convie ses deux filles, devenues des Montréalaises actives à manger un repas qui tournera au délire dès l’arrivée de sa belle-sœur, la colorée Agnès. Entre la musique de John Cage, les ustensiles échappés au sol, le fantôme du père de famille et la crème glacée qui fond sur la pantry, elles plongent dans un doux délire collectif en évoquant les moments précieux passés dans cette demeure ancestrale. Informations et billets, ici.

MERCREDI À SAMEDI - 11 AU 14 MAI 2022 - 20H
SALLE MURDOCK (CHICOUTIMI)
DERNIÈRE (DE TROIS) SEMAINE DE REPRÉSENTATIONS


Le Théâtre du Faux Coffre présente une nouvelle pièce mettant en vedette les Clowns Noirs et Mélanie Potvin: Double assassinat dans la remorque! Au printemps 2020, quatre clowns noirs sans travail trouvent refuge dans une maison de chambres tenue par la généreuse Madame Jeanne qui les loge et les nourrit. Un nouveau virus respiratoire les oblige à se confiner. Cette réclusion forcée et la fermeture de toutes les salles de spectacle de la province les perturbent profondément. Que faire quand on ne peut pratiquer son métier ? Chacun vit cette première vague à sa façon et particulièrement le comédien Piédestal qui se retrouve impliqué, contre son gré, dans une macabre et burlesque enquête policière que lui seul, dit-on, peut résoudre. Informations ici.

MERCREDI À SAMEDI - 11 AU 14 MAI 2022 - 20H
VIEUX COUVENT (ST-PRIME)


La Troupe de théâtre du Vieux Couvent présente Le Dîner de cons: Pierre Brochant, riche et célèbre éditeur parisien, organise chaque mercredi avec des amis un «dîner de cons ». Le principe : chacun amène un «con» et celui qui a déniché le plus spectaculaire est déclaré vainqueur. Ce soir, il en tient un bon, un vrai, la palme : François Pignon. Mais alors que le jeu devient palpitant, Brochant est soudain victime d'un atroce tour de reins et doit annuler sa soirée. Mais il aura tout de même l'occasion d'avoir un premier contact avec son champion. Passionné de modèles réduits en allumettes, ce dernier lui en fera voir de toutes les couleurs! Informations ici.

VENDREDI ET SAMEDI - 13 ET 14 MAI 2022 - 20H
(DIMANCHE, 15 MAI 2022, 15H)
SALLE LIONEL-VILLENEUVE (ROBERVAL)
DERNIÈRE (DE CINQ) SEMAINE DE REPRÉSENTATIONS


Le Théâtre Mic Mac présente enfin (après avoir repoussé la première pour cause de COVID) sa production annuelle, Ta maison brûle de Simon Boulerice: Depuis un bris de tuyau ayant provoqué une inondation, la maison de Murielle est infestée par la mérule pleureuse, un champignon qui détruit le bois et qui traverse la maçonnerie. La veuve de 61 ans se voit donc contrainte de brûler sa demeure ancestrale et tout ce qu’elle contient. Mais avant, pour commémorer leur vie dans cette précieuse maison, Murielle convie ses deux filles, devenues des Montréalaises actives à manger un repas qui tournera au délire dès l’arrivée de sa belle-sœur, la colorée Agnès. Entre la musique de John Cage, les ustensiles échappés au sol, le fantôme du père de famille et la crème glacée qui fond sur la pantry, elles plongent dans un doux délire collectif en évoquant les moments précieux passés dans cette demeure ancestrale. Informations et billets, ici.

SAMEDI - 14 MAI 2022 - 13H30
SALLE PIERRETTE-GAUDREAULT (JONQUIÈRE)


La Rubrique reçoit le Petit théâtre de Sherbrooke et leur spectacle Le problème avec le rose: Tous les jours, Alix, Sasha, Lou et Noa se rencontrent dans un carré de jeu rose pour partager de vibrantes histoires. Parfois, un événement de l’extérieur modifie un peu leur quotidien : un avion est passé, il se met à pleuvoir… Rien de bien perturbant, jusqu’à ce qu’une terrible nouvelle leur parvienne : le rose, c’est pour les filles. C’est le cataclysme! Comment continuer à vivre comme si de rien n’était? Et puis le doute s’installe : sont-ils vraiment des garçons? Comment savoir? Projetés tous ensemble dans un impressionnant tourbillon d’émotions, ils s’aventureront à chercher de nouveaux repères, pour le pire et pour le meilleur. Le problème avec le rose, un spectacle teinté d’humour et d’absurde qui allie danse et théâtre. Informations ici.
________________________________________________


Le Théâtre 100 Masques est toujours en période d'inscriptions pour ses camps de théâtre thématiques 2022. Et de nombreux groupes affichent complet.
________________________________________________

Avec la saison estivale, Vicky Côté et le Théâtre À Bout Portant entreprendront bientôt leurs Sorties de secours avec leur ambulance! Surveillez-les!

dimanche 24 avril 2022

Et que pense-t-on de Sarah Bernhardt?

Sarah Bernhardt dans Jeanne d'Arc

Sarah Bernhardt dans La Dame aux camélias

La Divine - ou Sarah Bernhardt - a fait couler beaucoup d'encre lors de ses passages en territoire canadien. Les journaux rivalisent en louanges! Alors que d'autres - et ce sont mes préférés! - la pourfendent et trempent leur plume dans le venin pour s'en donner à coeur joie! 

Ainsi ces chroniques d'Archiloque - la mode était aux pseudonymes - publiées dans Le Courrier du Canada, en ce samedi 18 avril 1891... soit lors du second passage de l'actrice dans la métropole:



Au théâtre, cette semaine! [Du 24 au 30 avril 2022]

  


Il y a encore du choix, cette semaine... le travail continue dans le milieu théâtral!

DIMANCHE, 24 AVRIL 2022, 15H
SALLE LIONEL-VILLENEUVE (ROBERVAL)


Le Théâtre Mic Mac présente enfin (après avoir repoussé la première pour cause de COVID) sa production annuelle, Ta maison brûle de Simon Boulerice: Depuis un bris de tuyau ayant provoqué une inondation, la maison de Murielle est infestée par la mérule pleureuse, un champignon qui détruit le bois et qui traverse la maçonnerie. La veuve de 61 ans se voit donc contrainte de brûler sa demeure ancestrale et tout ce qu’elle contient. Mais avant, pour commémorer leur vie dans cette précieuse maison, Murielle convie ses deux filles, devenues des Montréalaises actives à manger un repas qui tournera au délire dès l’arrivée de sa belle-sœur, la colorée Agnès. Entre la musique de John Cage, les ustensiles échappés au sol, le fantôme du père de famille et la crème glacée qui fond sur la pantry, elles plongent dans un doux délire collectif en évoquant les moments précieux passés dans cette demeure ancestrale. Informations et billets, ici.

MERCREDI À SAMEDI - 27 AU 30 AVRIL 2022 - 20H
SALLE MURDOCK (CHICOUTIMI)
PREMIÈRE (DE TROIS) SEMAINE DE REPRÉSENTATIONS


Le Théâtre du Faux Coffre présente une nouvelle pièce mettant en vedette les Clowns Noirs et Mélanie Potvin: Double assassinat dans la remorque! Au printemps 2020, quatre clowns noirs sans travail trouvent refuge dans une maison de chambres tenue par la généreuse Madame Jeanne qui les loge et les nourrit. Un nouveau virus respiratoire les oblige à se confiner. Cette réclusion forcée et la fermeture de toutes les salles de spectacle de la province les perturbent profondément. Que faire quand on ne peut pratiquer son métier ? Chacun vit cette première vague à sa façon et particulièrement le comédien Piédestal qui se retrouve impliqué, contre son gré, dans une macabre et burlesque enquête policière que lui seul, dit-on, peut résoudre. Informations ici.

VENDREDI ET SAMEDI - 29 ET 30 AVRIL 2022 - 20H
(DIMANCHE, 1er MAI 2022, 15H)
SALLE LIONEL-VILLENEUVE (ROBERVAL)
TROISIÈME (DE CINQ) SEMAINE DE REPRÉSENTATIONS


Le Théâtre Mic Mac présente enfin (après avoir repoussé la première pour cause de COVID) sa production annuelle, Ta maison brûle de Simon Boulerice: Depuis un bris de tuyau ayant provoqué une inondation, la maison de Murielle est infestée par la mérule pleureuse, un champignon qui détruit le bois et qui traverse la maçonnerie. La veuve de 61 ans se voit donc contrainte de brûler sa demeure ancestrale et tout ce qu’elle contient. Mais avant, pour commémorer leur vie dans cette précieuse maison, Murielle convie ses deux filles, devenues des Montréalaises actives à manger un repas qui tournera au délire dès l’arrivée de sa belle-sœur, la colorée Agnès. Entre la musique de John Cage, les ustensiles échappés au sol, le fantôme du père de famille et la crème glacée qui fond sur la pantry, elles plongent dans un doux délire collectif en évoquant les moments précieux passés dans cette demeure ancestrale. Informations et billets, ici.

SAMEDI - 30 AVRIL 2022 - 13H30
SALLE PIERRETTE-GAUDREAULT (JONQUIÈRE)


Le Théâtre La Rubrique reçoit le Théâtre Advienne que pourra et leur production Le magicien d'OzDans un monde triste et terne, Dorothée rêve d’éclats colorés. Elle entraîne ses amis sous le chapiteau d’un vieux cirque désaffecté où ils peuvent jouer, oublier leur quotidien et donner vie à leur fantaisie ! L’imagination de Dorothée fera naître un pays merveilleux où l’impossible n’existe pas. Ils y rencontrent leur alter ego sous l’apparence d’un épouvantail, un homme de fer, un lion, un magicien, une fée et une sorcière. Informations et réservations, ici.
________________________________________________


Le Théâtre 100 Masques est toujours en période d'inscriptions pour ses camps de théâtre thématiques 2022. Informations ici
________________________________________________


Le Théâtre La Rubrique a lancé sur Facebook (ici), une offre d'emploi pour le poste de direction générale (qui comprend aussi celle du FIAMS). Date limite de dépôt de candidature: 5 mai!
_________________________________________________

Pendant ce temps, notre théâtre régional continue de sortir de nos petites frontières d'épinettes: alors que Vicky et le Théâtre À Bout Portant reviennent de la métropole avec La Migration des peuples, Guylaine et le Théâtre CRI partent, cette semaine, pour Rimouski afin de jouer Aisselles et bretelles sur l'invitation du Théâtre du BIC et des Gens d'en-bas.

samedi 23 avril 2022

Quand le théâtre tourne mal...

J'aime beaucoup le site de l'Observatoire de la vie littéraire (ici) qui est, si je comprends bien, affiliée à la Sorbonne. En fait, j'aime particulièrement l'un de ses projets, La Haine du théâtre (ici), qui a pour ambition d’explorer l’histoire des controverses sur le théâtre en Europe, à travers une série de manifestations scientifiques et grâce à l’édition numérique des textes polémiques. C'est une mine d'informations fort riche où il fait bon se perdre! Il y a de tout... et souvent aux extrêmes!

On y découvre des mandements, des traités, des sermons... ou encore, des récits comme celui-ci qui servent à illustrer tout la malfaisance du théâtre et la punition qui s'abat sur ces faux idoles:


RECIT TOUCHANT
LA COMEDIE
JOUEE PAR LES
JESUITES, ET LEURS
DISCIPLES, EN LA VILLE DE
Lyon, au mois d'aoust
de l'an 1607

Les jésuites nouvellement rétablis à Lyon [...] firent-ils le dessein d’une grande et superbe représentation, que nous appelons comédie. Aucuns diront que le mot est trop bas, à cause de ce qui fut représenté: voire que la fin requiert qu’on lui donne le nom de tragédie. Car ils y introduisirent Dieu, les sauvés, les diables, les damnés, charpentèrent un paradis, un purgatoire, un enfer: et tout cela se tourna en luctueuse catastrophe, comme je le dirai ci après. Mais toutes leurs inventions étant ridicules, en introduisant leurs disciples pour faire des idoles sur leurs échafauds, ils se sont moqués d’eux mêmes, de leurs disciples et auditeurs. [...] 

La comédie en question fut un récit pour lequel prononcer furent introduits plusieurs jeunes hommes de diverses maisons de Lyon, au nombre de quatre-vingts ou cent, en divers équipages. Selon les personnages qu’ils représentèrent, les pères et mères faisaient grande, ou moyenne, ou petite contribution. Il y avait un Dieu jésuitique, qui vraisemblablement paya plus que les autres, en après un Jésus-Christ à sa droite environné d’anges avec leurs trompettes sur le plus haut théâtre, qu’ils appelaient paradis. En un autre plus bas étaient d’un côté le pape et sa suite, les rois catholiques, et chrétiens : d’autre part les Turcs, le prêtre Jean, les mécréants et hérétiques. Au dessous était l’enfer, où se voyaient quelques diables et Lucifer leur maître, accoutrés selon le dessein des jésuites : la fin du jeu était de contrefaire un jugement dernier, puis le salut des uns, et la damnation des autres. Tous les théâtres dressés au collège des jésuites étaient environnés de divers échafauds pour les personnes de qualité, qui payèrent largement la vue de cette drôlerie. Comme aussi tous les frais d’icelle furent fournis par les pères et mères dont leurs enfants jouaient lors.

Le premier jour du jeu, [...] plusieurs pétards et autres nouvelles inventions de Salmonée devaient contrefaire les tonnerres et éclairs, durant lesquels Lucifer et sa bande tireraient les damnés en leur enfer. Ainsi qu’ils commencèrent à lâcher leur premier pétard ou petit tonnerre jésuitique, le temps auparavant serein se brouille tout à coup, une nuée crève, une ravine d’eau s’épand et verse l’espace de deux heures durant sur les drôles du paradis et de l’enfer des loyolites. Leur idole ou nouveau dieu quitte vitement son échafaud, suivi de sa cambrade, étonné, comme fut tout le reste des joueurs et des spectateurs, non seulement de la pluie du tout extraordinaire, mais aussi des vrais tonnerres d’en haut et de la foudre qui tomba sur une maison proche de celle des jésuites, où elle fit du ravage, dont plusieurs des joueurs fort effrayés depuis sont morts : et tient-on compte de neuf ou dix des principaux, au moins. Aucuns disent beaucoup d’avantage. Entre autres, celui qui contrefaisait Dieu, et celui qui jouait le personnage de Lucifer, tellement emportés de maladie pour s’être trop échauffés, que l’on a pu y remarquer le secret et redoutable jugement du Tout Puissant sur telles abominations et attentats exécrables contre celui qui domine au ciel et en la terre. [...] 

J’ajouterai ce mot, venant de quelqu’un digne de foi, pour déclaration de ce que j’ay touché en un mot. Le deuxième jour (dit-il) comme l’on eût mis le feu au premier pétard, voila l’air auparavant bien clair qui se va couvrir d’une nuée si épaisse, et une pluie si impétueuse survient, qu’on ne pouvait aller par les rues de Lyon. Outre plus les éclairs étaient si fréquents et les tonnerres si effroyables, que plusieurs pensaient que ce fût la fin du monde. Et je crois fermement (dit encore ce personnage) que Dieu étant courroucé de telle impiété manifestait sa puissance. Entre trois tonnerres qu’il fit, il y en eut un si terrible, que la foudre chut sur une tour qui est au bord du Rhône, joignant le collège des jésuites. Céans y avait un homme qui fut blessé, et une femme tuée. La foudre rompit la cheminée par où elle entra, puis, sortie par même endroit, se jette sur un bateau chargé de bois, qu’elle fait couler au fond du Rhône. Ce sont ses mots.

[...]

Le vrai, tout-puissant, juste et miséricordieux Seigneur du ciel et de la terre veuille ouvrir les yeux aux disciples des jésuites, pour leur faire connaître de quel esprit leurs docteurs sont poussés: fortifie et confirme en la profession de sa sainte parole tous ceux qui l’aiment de conscience non feinte. Amen, fait ce 22. d’Août. 1607.

En fait, c'est là le même type de récit - théâtre et punition divine aussi spectaculaire que rédemptrice! - qu'utilisera Monseigneur Bourget, archevêque de Montréal, deux cent cinquante ans plus tard (ici). 

dimanche 17 avril 2022

Au théâtre, cette semaine! [Du 17 au 23 avril 2022]

 

C'est le dimanche de Pâques... mais ce n'est pas une raison pour oublier ce qui s'en vient cette semaine en matière de théâtre!

DIMANCHE - 17 AVRIL 2022 - 14H
SALLE MURDOCK (CHICOUTIMI)
DERNIÈRE REPRÉSENTATION


Le Théâtre À Bout Portant présente enfin sa plus récente création: La migration des peuples, un projet mis en scène par Vicky Côté: Des coureurs se préparent à une course sportive sans précédent. Des migrants se préparent à marcher pour sauver leur vie. Des deux côtés, chacun a ses raisons pour avancer et persister. Dans des chassés-croisés entre les deux récits, des similitudes ignorées apparaissent et des contradictions aberrantes font surface. Les deux réalités se fondent parfois en une seule, dans un mélange improbable de sport désespéré. Informations et billets, ici. (Surveillez la page Facebook de la compagnie pour voir si de nouvelles dates s'ajoutent pour compenser l'annulation des représentations en début de cycle.)

DIMANCHE, 17 AVRIL 2022, 15H
SALLE LIONEL-VILLENEUVE (ROBERVAL)
PREMIÈRE (DE CINQ) SEMAINE DE REPRÉSENTATIONS


Le Théâtre Mic Mac présente enfin (après avoir repoussé la première pour cause de COVID) sa production annuelle, Ta maison brûle de Simon Boulerice: Depuis un bris de tuyau ayant provoqué une inondation, la maison de Murielle est infestée par la mérule pleureuse, un champignon qui détruit le bois et qui traverse la maçonnerie. La veuve de 61 ans se voit donc contrainte de brûler sa demeure ancestrale et tout ce qu’elle contient. Mais avant, pour commémorer leur vie dans cette précieuse maison, Murielle convie ses deux filles, devenues des Montréalaises actives à manger un repas qui tournera au délire dès l’arrivée de sa belle-sœur, la colorée Agnès. Entre la musique de John Cage, les ustensiles échappés au sol, le fantôme du père de famille et la crème glacée qui fond sur la pantry, elles plongent dans un doux délire collectif en évoquant les moments précieux passés dans cette demeure ancestrale. Informations et billets, ici.

JEUDI À SAMEDI - 21 AU 23 AVRIL 2022 - 19H30
PETIT THÉÂTRE (UQAC)


Quatre petites formes théâtrales comme autant de voyages au cœur de la création. Les étudiants du cours Atelier de création théâtrale vous présentent le résultat de leurs explorations faites sous la direction de Dany Lefrançois. Informations et réservations, ici.

VENDREDI ET SAMEDI - 22 ET 23 AVRIL 2022 - 20H
(DIMANCHE, 24 AVRIL 2022, 15H)
SALLE LIONEL-VILLENEUVE (ROBERVAL)
DEUXIÈME (DE CINQ) SEMAINE DE REPRÉSENTATIONS


Le Théâtre Mic Mac présente enfin (après avoir repoussé la première pour cause de COVID) sa production annuelle, Ta maison brûle de Simon Boulerice: Depuis un bris de tuyau ayant provoqué une inondation, la maison de Murielle est infestée par la mérule pleureuse, un champignon qui détruit le bois et qui traverse la maçonnerie. La veuve de 61 ans se voit donc contrainte de brûler sa demeure ancestrale et tout ce qu’elle contient. Mais avant, pour commémorer leur vie dans cette précieuse maison, Murielle convie ses deux filles, devenues des Montréalaises actives à manger un repas qui tournera au délire dès l’arrivée de sa belle-sœur, la colorée Agnès. Entre la musique de John Cage, les ustensiles échappés au sol, le fantôme du père de famille et la crème glacée qui fond sur la pantry, elles plongent dans un doux délire collectif en évoquant les moments précieux passés dans cette demeure ancestrale. Informations et billets, ici.
________________________________________________


Le Théâtre 100 Masques est toujours en période d'inscriptions pour ses camps de théâtre thématiques 2022. Informations ici



dimanche 10 avril 2022

Au théâtre, cette semaine! [Du 10 au 16 avril 2022]


C'est une semaine chargée qui s'annonce, en matière de théâtre! Des spectacles, y va y en avoir!

DIMANCHE - 10 AVRIL 2022 - 14H
SALLE MURDOCK (CHICOUTIMI)


Le Théâtre À Bout Portant présente enfin sa plus récente création: La migration des peuples, un projet mis en scène par Vicky Côté: Des coureurs se préparent à une course sportive sans précédent. Des migrants se préparent à marcher pour sauver leur vie. Des deux côtés, chacun a ses raisons pour avancer et persister. Dans des chassés-croisés entre les deux récits, des similitudes ignorées apparaissent et des contradictions aberrantes font surface. Les deux réalités se fondent parfois en une seule, dans un mélange improbable de sport désespéré. Informations et billets, ici. (Surveillez la page Facebook de la compagnie pour voir si de nouvelles dates s'ajoutent pour compenser l'annulation des représentations en début de cycle.)

MARDI ET MERCREDI - 12 ET 13 AVRIL 2022 - 19H30
SALLE FRANÇOIS-BRASSARD (JONQUIÈRE)


La troupe du Cégep de Jonquière (qui s'appelle maintenant Troupe Orange Bleue) présente, sous la direction de Bruno Paradis, Le Brasier de David Paquet:  Dans cette pièce magnifiquement construite, l’auteur s’attaque à notre conscience collective défaillante et l’immobilisme qui en résulte, mélangeant humanité et franchise avec le superbe sens de la formule qu’on lui connait. À la fois féroce comédie noire et drame héréditaire, Le brasier est un cycle, une ronde de trois où nous suivons différents personnages, tous sujets au poids d’une histoire familiale qui les hante. Ici, chacun s’aménage des refuges pour surmonter l’enfance traumatique. Il y a notre vie et celle que nous nous inventons pour y survivre. Informations et billets, ici.

MARDI ET MERCREDI - 12 ET 13 AVRIL 2022 - 19H30
SALLE LE MÉNESTREL (CHICOUTIMI)


La Troupe Les Mal-Avenants du Cégep de Chicoutimi présente, sous la direction de Keven Girard, la pièce Abraham (dont il signe aussi le texte): Des amis se sont perdus de vue pour des raisons évidentes. Ils se réunissent au Festival d’été de Québec et assistent au spectacle historique du groupe de leur enfance. De la file d’attente à la course vers la scène, en passant par la prestation musicale et l’achat de marchandises, ils questionnent les modèles que l’on glorifie et ceux qui donnent un sens à nos vies misérables. Quelles sont les limites de notre société ? Qui de celui qui les suit ou de celui qui les dépasse réussit le mieux ? Mais surtout, quels effets a cette pression sociale sur notre manière de vivre? Dans une langue crue et directe, sans ambiguïtés, avec beaucoup d’humour noir, la pièce s’attaque à nos valeurs profondes, maintes fois piétinées. Informations et billets, ici
 
MERCREDI À SAMEDI - 13 AU 16 AVRIL 2022 - 20H
(DIMANCHE - 17 AVRIL 2022 - 14H)
SALLE MURDOCK (CHICOUTIMI)
DERNIÈRE SEMAINE (DE TROIS) DE REPRÉSENTATIONS


Le Théâtre À Bout Portant présente enfin sa plus récente création: La migration des peuples, un projet mis en scène par Vicky Côté: Des coureurs se préparent à une course sportive sans précédent. Des migrants se préparent à marcher pour sauver leur vie. Des deux côtés, chacun a ses raisons pour avancer et persister. Dans des chassés-croisés entre les deux récits, des similitudes ignorées apparaissent et des contradictions aberrantes font surface. Les deux réalités se fondent parfois en une seule, dans un mélange improbable de sport désespéré. Informations et billets, ici. (Surveillez la page Facebook de la compagnie pour voir si de nouvelles dates s'ajoutent.)

VENDREDI ET SAMEDI - 15 ET 16 AVRIL 2022 - 20H
(DIMANCHE, 17 AVRIL 2022, 15H)
SALLE LIONEL-VILLENEUVE (ROBERVAL)
PREMIÈRE (DE CINQ) SEMAINE DE REPRÉSENTATIONS


Le Théâtre Mic Mac présente enfin (après avoir repoussé la première pour cause de COVID) sa production annuelle, Ta maison brûle de Simon Boulerice: Depuis un bris de tuyau ayant provoqué une inondation, la maison de Murielle est infestée par la mérule pleureuse, un champignon qui détruit le bois et qui traverse la maçonnerie. La veuve de 61 ans se voit donc contrainte de brûler sa demeure ancestrale et tout ce qu’elle contient. Mais avant, pour commémorer leur vie dans cette précieuse maison, Murielle convie ses deux filles, devenues des Montréalaises actives à manger un repas qui tournera au délire dès l’arrivée de sa belle-sœur, la colorée Agnès. Entre la musique de John Cage, les ustensiles échappés au sol, le fantôme du père de famille et la crème glacée qui fond sur la pantry, elles plongent dans un doux délire collectif en évoquant les moments précieux passés dans cette demeure ancestrale. Informations et billets, ici.

________________________________________________


Le Théâtre 100 Masques est toujours en période d'inscriptions pour ses camps de théâtre thématiques 2022. Informations ici


mardi 5 avril 2022

Et un nouveau projet débute!

La commedia dell'arte doit avoir une approche dynamique. Complètement investie dans le corps (masqué!) et dans la bouche du comédien. Complètement présente et construite sur des échanges - verbaux et physiques - vifs et agiles, spontanés et pétillants. Improvisée? Non pas tant. Élaborée dans une langue - quand même écrite en un sens - proche de l'oralité, avec un corps lui aussi vivant mais ses codes scéniques bien ancrés. 

Ce sont là les points essentiels de ce vers quoi je tends dans la prochaine production du Théâtre 100 Masques à partir d'une oeuvre de Goldoni, Un curioso accidente.

Une prise de texte qui change la littérature classicisée en une orature bien québécoise... bien que toujours collée à sa source. Une prise de corps qui s'inspire des canons de la commedia sans s'y empêtrer. Une prise de plaisir des planches et de la complicité avec le spectateur.

Ce sont là les cadres que nous nous donnons.


dimanche 3 avril 2022

Au théâtre, cette semaine! [Du 3 au 9 avril 2022]

 

Voici les rendez-vous théâtraux de la semaine...

AUJOURD'HUI - 3 AVRIL 2022 - 13H30
SALLE PIERRETTE-GAUDREAULT (JONQUIÈRE)


Le Théâtre La Rubrique reçoit le spectacle familial Brotipo des Foutoukours: Ce n’est pas toujours facile de travailler à deux! L’art de laisser la place à l’autre et de s’allier au moment opportun c’est ce que Les Brotipo devront apprendre! Des numéros d’équilibre, de diabolo et un numéro de main à main qui vous fera chanter et danser à coup sûr! Coquins, cocasses et cabrioles ! Informations et billets ici.

AUJOURD'HUI - 3 AVRIL 2022 - 20H
THÉÂTRE BANQUE NATIONALE (CHICOUTIMI)


Diffusion Saguenay reçoit le maintenant grand classique Huit femmes des Productions Jean-Bernard Hébert: Au milieu des années 50, au Mont-Saint-Hilaire, huit femmes se préparent pour fêter Noël. Mais le maître de maison est retrouvé mort assassiné, un couteau dans le dos. Tout le monde est soupçonné. Au fur et à mesure de la progression de la pièce, on découvre que chacune de ces femmes aurait eu une raison de le tuer, mais laquelle l’a vraiment fait ? Et pourquoi ? Une savoureuse comédie policière comme on les aime, du suspense et des surprises… Informations et billets ici

JEUDI - 8 AVRIL 2022 - 20H
SALLE PIERRETTE-GAUDREAULT (JONQUIÈRE)


C'est maintenant au tour de la pièce Les Hardings du Théâtre d'Aujourd'hui de s'inviter au Théâtre La Rubrique: Un cheminot québécois, un chercheur néo-zélandais et un assureur américain spécialisé dans les compagnies pétrolières portent le même nom : Thomas Harding. En apparence, ils n’ont rien d’autre en commun. Jusqu’au 6 juillet 2013. Cette nuit- là, un train qui déraille fait exploser une ville. Apparaissent alors au grand jour les rails invisibles qui relient leurs existences et les attachent les unes aux autres. Informations et billets ici.

JEUDI À SAMEDI - 7 AU 9 AVRIL 2022 - 20H
(DIMANCHE - 10 AVRIL 2022 - 14H)
SALLE MURDOCK (CHICOUTIMI)
SECONDE SEMAINE (DE TROIS) DE REPRÉSENTATIONS


Le Théâtre À Bout Portant présente enfin sa plus récente création: La migration des peuples, un projet mis en scène par Vicky Côté: Des coureurs se préparent à une course sportive sans précédent. Des migrants se préparent à marcher pour sauver leur vie. Des deux côtés, chacun a ses raisons pour avancer et persister. Dans des chassés-croisés entre les deux récits, des similitudes ignorées apparaissent et des contradictions aberrantes font surface. Les deux réalités se fondent parfois en une seule, dans un mélange improbable de sport désespéré. Informations et billets, ici. (Surveillez la page Facebook de la compagnie pour voir si de nouvelles dates s'ajoutent pour compenser l'annulation des représentations de la semaine dernière.)

_________________________________________________


Le Théâtre 100 Masques est toujours en période d'inscriptions pour ses camps de théâtre thématiques 2022. Informations ici

samedi 2 avril 2022

Du texte comme d'une matière


Le dialogue de théâtre est une «matière» dans le sens que les peintres modernes donnent à ce mot. Une pâte qui ne sert pas à définir un problème mais qui doit lever pour sertir la nature et les contours des êtres plongés dans une action. Le conflit d'idées rend abstrait le personnage, le déroulement de l'action et la «matière» du dialogue l'enracinent solidement.

Ce sont là les mots de Roger Planchon (1931-2009), grand metteur en scène français de la seconde moitié du XXième siècle, tirés du bouquin Planchon d'Emile Copferman, publié en 1969 aux éditions L'Âge D'Homme. 

J'aime bien - et suis assez fervent partisan - de cette conception du texte de théâtre. Cette matière est quelque chose de concrète: un rythme, un débit, un volume, une pause, une respiration, une accélération ou une décélération. 

Et je vais même plus loin. C'est de cette concrétude - de cette matière dynamique textuelle - que se construit l'intention du personnage. Le texte - tout texte - étant matière est donc une forme. Une musique. 

J'aime bien cette idée du texte matière

dimanche 27 mars 2022

Au théâtre, cette semaine! [Du 27 mars au 2 avril 2022]

 


C'est aujourd'hui la Journée Mondiale du Théâtre. Pour lire le message international de Peter Sellars, c'est ici. Pour lire le message québécois de Rébecca Déraspe, ici

Célébrons le théâtre! Et le nôtre, plus particulièrement!

MARDI À JEUDI - 29 AU 31 MARS 2022 - 20H
CÔTÉ-COUR (JONQUIÈRE)


Le Théâtre 100 Masques présente Les Morts sacrilèges d'après la pièce Hippolyte porte-couronne d'Euripide (une adaptation/réécriture de moi-même) dans une mise en lecture théâtralisée (où il n'y a que bien peu de places)! Presque un sport extrême! Infos, ici. Billets (c'est déjà complet le 29) ici

MERCREDI - 30 MARS 2022 - 20H
THÉÂTRE BANQUE NATIONALE (CHICOUTIMI)


Diffusion Saguenay reçoit de la grande visite: le TNM débarque avec sa production Les trois soeurs de Tchekhov dans une mise en scène de René-Richard Cyr. Infos et billets, ici

JEUDI - 31 MARS 2022 - 9H30 ET 13H30
SALLE MICHEL-CÔTÉ (ALMA)
EN REPRÉSENTATIONS SCOLAIRES


Alma Spectacles reçoit, en représentations scolaires, le spectacle de cirque Glob! Infos, ici.

JEUDI À SAMEDI - 31 MARS AU 2 AVRIL 2022 - 20H
(DIMANCHE - 3 AVRIL 2022 - 14H)
SALLE MURDOCK (CHICOUTIMI)
PREMIÈRE SEMAINE (DE TROIS) DE REPRÉSENTATIONS


Le Théâtre À Bout Portant présente enfin sa plus récente création: La migration des peuples, un projet mis en scène par Vicky Côté. Infos et billets, ici

VENDREDI- 1ER AVRIL 2022 - 19H ET 20H30
IQ L'ATELIER (ALMA)


La Tortue Noire présente, dans le cadre de la Flashe Fête, à Alma, sa magnifique courte forme Ainsi passe la chair, de Sara Moisan. Infos, ici. Billets, ici.

VENDREDI- 1ER AVRIL 2022 - 20H
SALLE PIERRETTE-GAUDREAULT (JONQUIÈRE)


Le Théâtre La Rubrique reçoit le Jamais Lu en tournée qui vient présenter une lecture du texte d'Anick Martel (choisi l'an dernier, avec une lecture webdiffusée): À demain Moïra. Infos, ici.
________________________________

Je rappelle, en terminant, que le Théâtre 100 Masques est aussi en pleine période d'inscriptions pour ses camps de théâtre thématiques 2022. 

dimanche 20 mars 2022

Au théâtre, cette semaine! [Du 20 au 26 mars 2022]

C'est la première semaine du printemps 2022... et il y a quelques dates à mettre à l'agenda: 

AUJOURD'HUI - 20 MARS 2022 - 14H 
BIBLIOTHÈQUE HÉLÈNE PEDNEAULT (JONQUIÈRE)
COMPLET
(EN REPRÉSENTATIONS SCOLAIRES LUNDI ET MARDI)
 

L’évènement Saguenay en Neige offre une belle opportunité de nous rassembler et de profiter des plaisirs de l’hiver. C'est dans cette ambiance féérique et festive que le Théâtre Les Amis de Chiffon a créé une série de petites histoires variées. Parfois drôle, parfois réfléchie, chaque saynète nous transporte dans des univers distincts, aux couleurs propres à chacune. Ribambelle marionnettes propose différentes petites histoires, mais toutes empreintes de la même volonté; celle de promouvoir les arts de la marionnette, de tenter de vous émerveiller et de vous faire passer un excellent moment théâtral. Informations ici.

MERCREDI - 23 MARS 2022 - 17H
PETIT THÉÂTRE (UQAC) ET/OU EN LIGNE


Rencontre d'information avec les responsables du nouveau Programme court en pratiques théâtrales jeunesses... pour tout savoir sur la présentation du programme; ses modalités de fonctionnement et ses conditions d’admission.