samedi 28 février 2009

L'ORDRE DU MONDE [carnets]

L'ORDRE DU MONDE se fera en contexte de résidence intensive (tant qu'à faire dans le pléonasme...) la semaine prochaine. Soit. Mais au fait, qu'est-ce qu'une résidence? Quels sont les spécificités d'un tel mode de création?

De prime abord, une résidence est en quelques sortes, une invitation à créer et un pari... qui induit une notion d'inconnu, de découverte, de risques. [...] Elle induit également une notion de changement [...] pour le porteur du projet mais aussi pour l'artiste.

Le concept de résidence comporte également deux dimensions nécessaires: un lieu (de travail, de représentation et de rencontre) et un temps (de création, de rencontres) limité. Il y a un avant et un après. La résidence induit un changement.

Être un soutien à la création et permettre l'échange autour de la création sont les deux objectifs fondamentaux du principe de résidence. D'où l'importance du spectateur qualifié, jadis par Meyerhold, de «quatrième créateur». Les autres objectifs sont définis par l'artiste et par l'organisme porteur. Dans le cas du projet présent, il s'agit de tester une nouvelle écriture, de chercher une forme à l'élaboration du vide existentiel.

Généralement, une résidence implique aussi un volet sensibilisation auprès de public-cible.

C'est donc dans ce cadre particulier que s'élaborera cette nouvelle création.

(Définitions tirées du document en lien)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: