vendredi 22 mai 2009

Vox populi, vox dei?


Après la rebuffade citoyenne d'hier, le Maire vient de réagir en point de presse... Le citoyen d'abord! Un geste qui pourrait lui être politiquement rentable.

La Ville renonce à son règlement d'emprunt et le maire affirme qu'il ne peut faire autrement que de prendre en compte ce mouvement de résistance qui l'a pris par surprise (!)... «Les citoyens ont parlé et ils ont droit de se faire entendre. C'est la démocratie» dit-il.

Ainsi, la Ville nommera dans les prochains jours un expert indépendant pour évaluer les coûts réels de la construction d'une nouvelle salle (puisqu'on sait déjà, dit-il, les coûts de la rénovation...) en vue d'une consultation publique (qui ne sera toutefois pas un référendum...) ... pour que les citoyens aient enfin une idée précise des deux options (chose qui aurait due être faite il y a longtemps...). Il ajoute toutefois qu'il ne faut pas oublier qu'il y a près d'un million de déjà investi dans l'Auditorium...

Un maire apparemment serein... plus que ses partenaires du Cégep (madame Sirois trouvant que c'est tirer un trait sur 35 ans d'histoire) et du Théâtre du Saguenay (monsieur Hakim se sent devenir la risée du Québec) qui ont peur de perdre au change...

Alors la suite? Oserons-nous espérer un véritable débat de fond sur la question, sans politicaillerie?
_______________________________

Voici deux autres comptes-rendus qui diffèrent un peu...

Jean-François Caron (Voir.ca):
Dossier nouvelle salle: le plan de l'auditorium Dufour tombe à l'eau
L'espace Bookchin:
Le citoyen d'abord!
Anne-Marie Gravel (Le Quotidien):
Nouvelle salle de spectacle - Jean Tremblay commandera une étude

Entrevue du Maire à l'émission de Jean-Pierre Girard, CBJ-Radio-Canada:
Cliquer sur le lien ici



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: