dimanche 11 octobre 2009

Le rideau tombera-t-il ou ne tombera-t-il pas?

Ce matin, dans le Progrès-Dimanche, en page 57, le journaliste Daniel Côté y va d'une page pleine consacrée à Patrice Leblanc... le Trac des Clowns Noirs (Théâtre du Faux Coffre) qui, petit à petit, est véritablement en train de percer dans la Métropole. Avec sa fougue habituelle!

Suite à ce bel article, un autre plus petit (toujours de la plume de Côté), en bas de page, attire l'attention:


Le prochain spectacle risque d'être le dernier
DIFFICILE D'ALIGNER LES PLANÈTES


Le prochain spectacles des Clowns Noirs sera-t-il le dernier? Sans dire carrément oui, le comédien Patrice Leblanc constate que [cette production] que présentera le Théâtre du Faux Coffre, pose des problèmes de logistique qui trahissent le passage du temps. [...] Pourtant, il y a un doute en ce qui touche le calendrier. On sent un léger flottement.

[...]
Le problème ne tient pas à l'existence d'un conflit au sein de l'équipe. [...] Ce qui complique les choses, c'est tout bêtement le non-alignement des planètes. «Ce n'est pas une question de chicane. C'est lié à l'évolution des gens, à leur vie à eux, et ça reflète le fait que les collectifs ont une durée de vie limités», explique le comédien.

[...]
Une chose est sûre, la jeune compagnie n'est pas en danger. «On va tout faire pour garder le Faux Coffre en vie. C'est certain qu'il va survivre aux Clowns Noirs», soutient l'interprète de Trac.

Le phénomène théâtral des dernières années peut-il s'essouffler? En cas de réponse positive, il sera intéressant (même si le public peut regretter ces personnages déjantés...) de voir l'évolution de cette compagnie telle que souhaitée dans le dernier paragraphe.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: