mercredi 24 mars 2010

Le cas du CAS 2


Le Conseil des Arts de Saguenay ne donne toujours pas de nouvelles (j'en parlais déjà ici, il y a quelques jours). Et le temps passe encore et encore. Je peux comprendre leur(s) problème(s) de financement et les délais imposés. Je peux même les accepter... mais encore faut-il qu'il me les explique.

Peut-être est-ce là que le bât blesse: dans le silence du CAS. Pas une convocation. Pas une lettre. Pas un courriel. Rien. Que les rumeurs...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: