jeudi 6 janvier 2011

Mesure temporaire... ou la traversée du désert


C'est aujourd'hui que je reprends le boulot. Enfin, les urgences (entendre ici le strict minimum)... parce que, dans les faits, je suis en chômage. Le Théâtre 100 Masques, après les tribulations de l'automne dernier (enfin, l'histoire de la subvention salariale en attente -et retirée!- et l'emploi, en attendant, d'une ressource... plus longtemps que prévu), les réserves se sont vues grugées un peu trop et elles ne pourraient supporter cette charge pour le moment... jusqu'à l'obtention des réponses du Conseil des Arts de Saguenay pour le renouvellement de sa subvention au fonctionnement. En se croisant les doigts pour que le tout rentre dans le temps (soit fin janvier, début février...).

Un début d'année un peu grinçant.

Parce que la mise au chômage ne se fait pas par manque d'activités... loin de là! L'hiver s'annonce chargé!

Donc... à faire dans les plus brefs délais, parce que c'est le plus pressant (et retour au bénévolat!): courrier, paiement des factures, facturation des derniers ateliers scolaires de l'automne, mise à jour des prochains, lancement des inscriptions des ateliers réguliers et mise à jour avec l'équipe d'Antigone de Sophocle... Pendant ce temps, le costumier s'embourbe avec les costumes, décors et accessoires des spectacles de fin d'année...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: