mardi 1 février 2011

Recherche comédiens

Mes recherches doctorales (à l'Université Laval) passent maintenant à une autre étape plus concrète: la recherche-création. Un projet d'envergure (sur trois ans) ayant pour thème: Le néo-maniérisme meyerholdien : redéfinition d’une vision des écritures scéniques actuelles dans une réactualisation des écrits de Meyerhold.

Pour mener celui-ci à bien, je compte me constituer une troupe permanente de trois ou quatre comédiens. Les participants seront choisis en fonction de leurs connaissances de base en théâtre, de leur expérience personnelle à titre de comédiens ou de concepteurs et surtout en raison de leur intérêt marqué pour la recherche intensive. Cette troupe aura à créer trois spectacles (enfin, trois démonstrations) en trois ans, chacun échelonné sur un an.

À chaque année, une première ébauche sera présentée au Saguenay en mi-parcours, suivie d'un colloque, ou d'une conférence artistique, ou d’un forum (la forme restant à définir). Par la suite, il y aura un retour en salle de répétitions pour aboutir à une présentation finale à Québec (fort probablement au LANTISS). Ces démonstrations seront par la suite retravaillés sporadiquement jusqu'à la soutenance finale quelque part en 2013-2014. Le sujet de ma recherche est la définition d’un néo-maniérisme meyerholdien (à partir de deux notions controversées: théâtralité et performativité) pour la mise en scène de l'écriture actuelle. Le premier projet se penchera principalement sur le rapport au texte ; le second, sur le rapport au corps ; le troisième, sur le rapport à la scène.

Si le projet intéresse, on peut me joindre par courriel. Le travail débutera (dès la constitution de la troupe) par une mise à niveau des connaissances. Comme il s'agit d'un vaste projet académique, il n'y a pas de cachet rattaché (du moins tant qu'il n'y a pas de financement) sinon des forfaits lors des déplacements.

Ce projet a été approuvé par le Comité d’éthique de la recherche de l’Université Laval : No d’approbation 2010-284 / 20-01-2011

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: