dimanche 10 avril 2011

Au théâtre, cette semaine! (du 10 au 16 avril 2011)


Jeudi - 14 avril 2011
Salle L'Astuce (Cégep de St-Félicien), h?

Le Théâtre du Faux Coffre donne une reprise spéciale de son dernier solo: Le Contre Cabaret... piloté par Contrecoeur et son alter ego, Éric Laprise. Dernier Clown noir à présenter son spectacle solo, Contrecoeur se spécialise dans la pratique du sommeil et du ronflement. Ces deux ingrédients sont à éviter quand on veut accoler le succès à une entreprise théâtrale. Parviendra-t-il à vaincre cette envie folle de dormir qui le tiraille depuis qu'il a vu le jour ? Saura-t-il s'extirper des bras de Morphée pour présenter aux spectateurs tout l'éventail de ses talents de comédien ? Est-ce que ce Contre Cabaret qu'il nous propose sera aussi varié que ses propres rêves ? Mystère. Toutes ces questions trouveront réponses, tout bientôt, sur les planches.

De jeudi à samedi - du 14 au 16 avril 2011
Salle Lionel-Villeneuve (Roberval), 20h
TROISIÈME SEMAINES DE REPRÉSENTATIONS

Le Théâtre Mic Mac présente La Visite ou surtout sentez-vous pas obligés de venir, une pièce de Michel-Marc Bouchard mise en scène par moi-même. Comment mettre à l'abri un bonheur conjugal de l'invasion des parents, des amis et des relations? Comment éviter l'ouverture d'une porte ne provoque un flot de personnages de tout acabit qui vous trouvent si «accueillant» et finissent par vous exploiter?

Samedi - 16 avril 2011
Auditorium d'Alma, 20h

Pour les amateurs de danse! L'Auditorium d'Alma reçoit Romulo Larrea. Après les succès de Tangos pour La Milonga et de la tournée américaine et québécoise de Un siècle de tango /Tango First Century Romulo Larrea et ses artistes sont de retour avec Pleins feux sur le tango / Spotlight on Tango ! La première de ce nouveau spectacle a été présentée en Juin 2009 au réputé Town Hall Theatre de Broadway devant une salle comble et s’est soldée par une ovation debout. Découvrez un univers d’émotions extrêmes… Une musique passionnée, des danses enivrantes et des mélodies inoubliables. Un spectacle novateur au cœur d’une tradition centenaire !

C'est à peu près tout ce qui se profile sur mon écran radar. J'en oublie sans doute...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: