vendredi 27 mai 2011

Le mouvement décortiqué


Tout mouvement passe par cinq points:
le point d'élan,
le point de décision,
le point critique,
le point d'aboutissement,
le point d'amortissement.

Cette rationalisation du mouvement - qui rappelle avec insistance le mouvement biomécanique meyerholdien (voir le billet du 11 octobre 2008) - est de Patrice Pavis en page 49 de son essai Vers une théorie de la pratique théâtrale. Il serait intéressant de voir, maintenant, comment chaque comédien interpréterait cette définition et comment il l'appliquerait dans sa pratique. Toute aussi abstraite qu'elle peut paraître, il s'agit toutefois là d'une concrétisation (en mot) de tout geste.

Petit exercice de visualisation. Où se situeraient chacun de ses points si, par exemple, sur scène, un comédien assis à une table se penchait pour prendre une tasse?

Enfin, dernier petit commentaire, il est intéressant de constater que cette affirmation, ce schéma du mouvement reprend quasiment mot pour mot le schéma du théâtre classique.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: