vendredi 6 janvier 2012

Espace(s)


Il est de l'espace au théâtre comme d'une chose parfaitement changeante, selon le point de vue adopté et selon les visées du lecteur ou du metteur en scène. Car l'espace est mouvant. Et le choix de donner la priorité à l'un d'entre eux influe directement sur l'esthétique choisie.

Dans son Dictionnaire encyclopédique du théâtre - ma bible -, Michel Corvin (enfin, Anne Ubersfeld... l'auteure de l'article) y va de ces distinctions:

Si le comédien est l'élément fondamental au théâtre, il ne saurait exister sans un espace où se déployer; et l'on peut définir le théâtre comme un espace où se trouvent ensemble des regardants et des regardés et la scène comme l'espace des corps en mouvement. L'espace théâtral comprend acteurs et spectateurs, définissant entre eux un certain rapport. L'espace scénique est l'espace propre aux comédiens; le lieu scénique est cet espace en tant qu'il est matériellement défini; l'espace dramatique, lui, est une abstraction: il comprend non seulement les signes de la représentation, mais toute la spatialité virtuelle du texte, y compris ce qui est prévu comme hors-scène.

En d'autres termes, si on reprend la pyramide à partir d'en bas... Dans le texte il est question d'une cuisine. Cette cuisine est décrite avec son mobilier et ses différentes portes donnant sur un ailleurs. C'est l'espace dramatique. Puis, on voit, sur scène, une table et un mur de portes. C'est l'espace physique ou le lieu scénique. Ce lieu est limité par un cadre précis, la scène. Avec sa dimension, ses coulisses. Cette aire de jeu est dans un espace plus grand, le théâtre. 

Ubersfled  va plus loin dans son article:

[...] [De nos jours] l'espace théâtral n'est plus un donné, il est une proposition, où peuvent se lire une poétique et une esthétique, mais aussi une critique de la représentation, et du même coup la lecture par le spectateur de ces espaces-créations le renvoie à une nouvelle lecture de son espace socioculturel et à la limite de son rapport au monde. Dans tous les cas, l'espace théâtral joue un rôle de médiation entre le texte et la représentation, entre les divers codes de la représentation, entre les moments de la scène (comme espace-temps unificateur), enfin entre spectateurs et comédiens.

Cette question, je la trouve intéressante. Parce qu'il en va de même, au fond, de tous les éléments théâtraux tout au long du processus qui transforme l'écriture textuelle en écriture scénique.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: