dimanche 15 avril 2012

Au théâtre, cette semaine! (du 15 au 21 avril 2012)


Quelques activités théâtrales sont au calendrier pour les jours à venir... De belles et bonnes choses prendront l'affiche:

Jeudi à samedi - 19 au 21 avril 2012
Petit Théâtre (UQAC), 20h

Les étudiants de l'Atelier de production (sous ma direction) présentent Morceaux de solitude(s) à partir des Pièces courtes de Daniel Keene, un auteur australien contemporain très connu en France... un peu moins ici. Cinq équipes, cinq textes, cinq variations sur un même thème, la solitude. Des univers très marqués. Des théâtralités assumées. Poétiques. L'entrée est libre.

Jeudi à samedi - 19 au 21 avril 2012
Salle Murdock (Chicoutimi), 20h
PREMIÈRE SEMAINE (DE DEUX...) DE REPRÉSENTATIONS 

Au même moment, les gens du Théâtre du Faux Coffre présenteront la première production sans les Clowns Noirs, Une parade avec Gille, dont le premier épisode (il y en aura d'autres!) s'intitule L'Oreiller. La parade est un genre particulier: grivois, vulgaire, mal embouché, il servait à  inciter les gens à entrer dans la salle de spectacle. Bref, une autre série d'aventures rocambolesques. Il en coûte 15$... et le numéro de téléphone pour réserver (en plus de la page Facebook) est le 418-698-3000 poste 6561.

Jeudi à samedi - 19 au 21 avril 2012
Salle Lionel-Villeneuve, 20h
QUATRIÈME SEMAINE (DE CINQ...) DE REPRÉSENTATIONS

Le Théâtre Mic Mac présente Albertine en cinq temps de Michel Tremblay, dans une mise en scène de Réjean Gauthier. Albertine règle ses comptes avec elle-même à 30, 40, 50, 60 et 70 ans... Un spectacle dont on dit beaucoup de bien.
Mercredi - 18 avril 2012
Salle Michel-Côté (Alma) 20h 
 et
Vendredi - 20 avril 2012
Salle Pierrette-Gaudreault (Jonq.), 20h

La compagnie de danse Cas Public (invitée par l'Auditorium d'Alma et ensuite par Diffusion Saguenay) présente Variations S d'Hélène Blackburn: Au fil de ses recherches, Hélène Blackburn en vient à s’intéresser davantage au Sacre du Printemps. Elle trouve dans l’argument de cette œuvre — le printemps, l'élue, le sacrifice — des éléments propices à la création d’un spectacle pour le jeune public. Inspirée par l’énergie et la puissance de cette partition chorégraphique, elle invite le compositeur Martin Tétreault à créer une pièce musicale qui puisse dialoguer avec ce chef-d’œuvre de Stravinsky et l’univers des DJs, si cher aux adolescents. Tout en demeurant une œuvre tout public, Variations S, conçue pour neuf danseurs, sera unique en ce qu'elle s'adresse d'abord aux préadolescents et adolescents, ces êtres humains qui traversent une période de la vie qui s'apparente tellement aux mutations du printemps.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: