dimanche 30 septembre 2012

Premier rendez-vous de «L'Heure du théâtre»



Premier rendez-vous de L'Heure du théâtre (un projet pilote financé par le Conseil des Arts de Saguenay), tantôt... et quoi de mieux, pour commencer, que d'aborder la comédie antique d'Aristophane!

Le but de ces rencontres (il y en aura dix tout au long de l'année... chacune autour d'une tasse de thé) est de discuter de la vie et l'oeuvre des auteurs choisis en plongeant dans l'un de ses textes majeurs...

Ce projet s'adresse principalement au grand public... puisqu'il s'agit d'une initiation... Il ne s'agit pas d'un cours, ni d'une conférence, ni d'une lecture publique. C'est plutôt le même type d'exercice auquel s'astreint un metteur en scène et ses comédiens lors d'une première lecture d'un texte. En groupe (tous ceux qui se sont inscrits), il y aura donc une lecture à voix haute, animée par un professionnel de la scène saguenéenne... agrémentée d'extraits vidéo, d'extraits sonores, d'anecdotes...

Au fil des rencontres (un dimanche sur deux, jusqu'en mars... avec une pause pendant le temps des Fêtes), se dressera donc, pour ceux et celles qui nous suivront, une histoire (bien parcellaire) du théâtre.

Pour ma part, j'ai choisi de revenir à L'Assemblée des femmes que j'ai monté en 2010. Parce que d'une part, je le connais bien... puis parce qu'avec le collage que j'avais fait je pourrai aussi m'attarder sur Lysistrata. Par ailleurs, son œuvre est truculente, succulente. Paillarde.

C'est donc un premier début pour cette nouvelle forme d'ateliers théâtraux qui visent une acquisition de connaissances générales plus qu'une technique. Est-ce que ça marchera? Nous verrons. 

Si ça fonctionne bien, d'autres séries seront mises en place... sur d'autres époques théâtrales (ou des histoires précises comme celle du théâtre au Québec depuis la Nouvelle-France)... ou sur des auteurs précis (par exemple, l'évolution de Molière)... ou sur des genres particuliers (par exemple, les différents types d'absurde...). Il peut y avoir plusieurs déclinaisons possibles... Le but ultime: explorer le monde du théâtre.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: