lundi 8 juin 2020

Nouvelles acquisitions... un weekend faste!

Plusieurs ouvrages ont trouvé le chemin de ma bibliothèque - mon principal outil de travail, d'une certaine façon - au cours des deux derniers jours. Ils promettent de nombreuses heures de lectures et assurément, quelques billets sur ce blogue:


Le décor de théâtre (de 1870 à 1914) est une longue analyse de l'évolution de la scène dans cette période charnière de l'histoire du théâtre.


Il y aussi 24 numéros (sur 33) de la revue Travail théâtral, publiée entre 1970 et 1979, et réunissant alors les plus grands théoriciens du théâtre (Bablet, Dort, Ryngaert, Picon-Vallin, Sarrazac, etc.) autour de grands artistes et de grandes problématiques. Un immense terrain de jeux à venir!


C'est, je pense, l'une des plus belles pièces de Carole Fréchette. Et comme j'en parle presque à tout coup lorsque je donne le cours Analyse dramaturgique du théâtre québécois, je ne pouvais pas ne pas l'avoir en main! 


Ce 125 ans de théâtre au Séminaire de Trois-Rivière peut sembler plutôt anecdotique (et ciblé!) mais pourtant, il ouvre une fenêtre fort intéressante sur le théâtre académique de la seconde moitié du XIXe siècle (avec ses défis de non-mixité et les enjeux dramaturgiques encourus), qui devait être partagé par nombre d'institutions de l'époque!


Toujours dans l'optique d'agrémenter le contenu du cours que je donne régulièrement aux deux ans, cet ouvrage de référence publié en 2001 réunit, pour sa part, tous les penseurs/intellectuels/professeurs du théâtre québécois dont la liste étonne par sa qualité et sa diversité.


Enfin, par simple plaisir... et aussi parce qu'il serait temps que je le rencontre autrement que par ses Six personnages en quête d'auteur... quelques autres pièces de Pirandello! 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: