samedi 28 novembre 2020

Le Grand Guignol : théâtre de la lessive!

 

Au Grand Guignol, l'acteur ne simule pas: il est entamé, décomposé, dans un autre état. S'il ne transpire pas forcément avec excès, il doit, par contre, se laver, laver ses vêtements toujours tachés de carmin et d'hémoglobine. Théâtre des humeurs, des liquides, le Grand-Guignol est aussi celui de la lessive... Tout se retrouve taché, dans l'histoire: le costume des comédiens comme le fauteuil du «bon» spectateur. En fait l'acteur du Grand Guignol prend des risques physiques: il peut développer des allergies à certains composants du sang, mélange de gouache vermillon, de glycérine, de sucre en poudre et d'eau, gelée de groseilles ou mixture secrète. Les instruments pointus qui peuvent être utilisés ne sont pas factices: ils risquent de blesser.

C'est là une autre belle description du Grand Guignol... par Agnès Pierron, spécialiste du genre. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: