samedi 7 mars 2009

L'ORDRE DU MONDE [carnets]


Dernière journée (10h-12h / 12h30-15h)

Le périple achève...

Mais avant que de ne poursuivre avec le déroulement de cette dernière journée, quelques mots sur la représentation d'hier...

Généralement, tout s'est bien passé... mieux passé que la veille. Le texte s'écoutait bien... et était tout là! Le contrôle du spectacle par les comédiens était plus assuré. Bref, le metteur en scène survivait un peu mieux à l'épreuve de la présentation.

Les commentaires qui suivirent allèrent beaucoup dans le champ de l'interprétation (violence conjugale, désenchantement socio-historico-politique, incommunicabilité); dans le questionnement de la (non-)proximité des acteurs et des spectateurs, du dispositif scénique et du ton choisi; dans la réflexion sur ce que ce travail apporte à ma pratique personnelle... Conclusion: le volet exploration ne peut fonctionner dans un si court laps de temps qui ne permet, dans les faits, que l'établissement d'une production...
____________________

Ce jourd'hui, retour en salle pour la dernière fois... avec la fatigue qui incombe à ce projet. Bien que le travail se fit encore une fois dans le plaisir et la générosité de la part de tous, la fébrilité du début de semaine, le plaisir et le doute des jours suivants, la nervosité du soir de la première, les discussions faisaient définitivement place au calme provoqué par l'essoufflement du sprinter... Beaucoup de travail a été abattu au cours de ces quelques jours...

Ce matin, nous avons fait quelques ajustements d'ordre technique - entrées, espace, déplacements autour de l'îlot - puis nous avons entamé une dernière révision de la seconde partie (qui aura été le gros morceau de la semaine) pour y apporter quelques correctifs... le tout dans le but de dynamiser encore plus la production...

Pour le moment, il est 16h18... et nous sommes tous sous nos toits respectifs... dans l'attente de la dernière rencontre publique... Dernière chance!!!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: