samedi 21 mars 2009

Paroles, paroles...


Petite citation de Charles Gounod (trouvée dans le recueil d'Aslan, L'Art du théâtre dont j'ai déjà parlé), compositeur français (1818-1893) et auteur de nombreux opéras... et qui s'y connaît donc en expression vocale... base de l'opéra comme du théâtre!

L'articulation est la forme extérieure et sensible du mot; la prononciation en est la forme intérieure et intelligible. C'est l'oreille qui perçoit le mot articulé; c'est l'esprit qui perçoit le mot prononcé. Il est facile, par là, de comprendre tout ce que la négligence en matière de prononciation enlève d'expression et, par conséquent, d'intérêt à une phrase musicale. En un mot, l'articulation est le squelette de la parole, c'est la prononciation qui en est l'âme et la vie.
(Mémoires d'un artiste)

Petit hommage à ce compositeur avec cette version de 1950, par Mark Osipovich Reizen, de son Faust (Acte II) composé en 1859...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: