jeudi 16 avril 2009

Aphorisme

Quel est, ultimement, le rôle du metteur en scène dans la création d'un spectacle? Vers quoi tendent ses actions? Qui est son premier et véritable interlocuteur (on s'entend qu'il s'agit ici du metteur en scène - disons... absolu)? Voici quelques mots d'Oscar Wilde (p.232 de sa biographie, par Richard Ellman, Galimard, 1988) qui pourrait en constituer une définition valable:

Oscar Wilde

Au public d'être réceptif.
Il est le violon
dont doit jouer le maître.


Alors... le metteur en scène comme régisseur des réaction des spectateurs? L'image est, en soit, intéressante...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: