lundi 1 juin 2009

Retour vers le futur II

Suite du billet du 28 mai dernier...

C'est fou comme le temps passe et comme les choses se mettent en place d'elles-mêmes parfois...

Il y a un an (un peu plus, en fait...), l'avenir s'annonçait sombre pour le Théâtre 100 Masques qui a occupé la majeure partie de mon temps depuis 2007. Malgré toute la bonne volonté et les efforts soutenus de l'équipe en place, il n'y avait aucun moyen de reprendre un élan bénéfique et nécessaire pour nous remettre en train... au point où la mesure la plus simple était la fermeture immédiate de la compagnie... au point où j'ai moi-même prédit que la production estivale de l'époque, Nono, serait notre chant du cygne...

Mais depuis...

Faudra-t-il croire à l'alignement des astres? Toujours est-il que depuis ce temps - et avec une restructuration majeure -, les projets s'enchaînent (sessions de formations, camps, productions) et les perspectives de développement peuvent désormais reprendre une place qu'elles auraient dû toujours avoir. Il y a encore peut-être du travail à faire... mais les signes sont encourageants.

Alors que Le Médecin malgré lui va bon train, que les camps de théâtre s'annoncent fort stimulants, que le fonctionnement de l'entreprise se stabilise, que la programmation 2009-2010 est en voie d'être complétée, nous entreprenons avec espoir notre onzième année d'existence.

Il est parfois de ces événements qui sont surprenants lorsque revus avec le recul...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: