lundi 27 juillet 2009

Point


Mine de rien, l'été est passée...

Ainsi, à l'heure qu'il est, la salle Murdock a retrouvé sa noire neutralité alors que tous les éléments du Médecin malgré lui reposent bien sagement (en attendant qui un classement plus juste, qui un nettoyage en bonne et due forme!) dans le costumier du Théâtre 100 Masques.

Les statistiques et dossiers des camps sont déjà archivés...

Du coup, l'automne peut arriver...

Après quelques jours de vacances qui ne sauraient tarder, plusieurs dossiers (trop de dossiers, même!) accapareront mes jours: gestion courante du Théâtre 100 Masques avec tout ce que cela implique comme demandes de subventions et de préparations de dossiers divers, ateliers réguliers de la compagnie, doctorat qui commence, production avec la troupe amateure de l'UQAC Mine de rien, production avec les Têtes Heureuses et enfin, troisième production de Noël... toujours pour le Théâtre 100 Masques.

Alignés les uns après les autres, tout ceci me semble un peu gros et étouffant. Peut-être faudra-t-il que je revoie définitivement certaines de mes implications... ce genre de choix qui deviennent de quasi dilemmes moraux... L'horreur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: