lundi 13 juillet 2009

À quelle heure le punch?


Rythme Blanc Noir: 1 End And, Yaacov Agam

S'il est une chose qui semble difficile à maîtriser pour le comédien, difficile à enseigner, c'est le sens du rythme, du bon timing... Savoir quand, à quel moment précis agir pour optimiser l'effet...

La mise en scène a quelque chose de cartésien... d'arithmétique.

Le canevas des gestes, des mouvements et des interventions parlées pourraient se faire (et se fait parfois) en tempo... voire même en temps compté en secondes. Il est fascinant de constater qu'une seconde de plus ou une seconde de moins et l'effet voulu est compromis... Bien entendu, cette remarque est encore plus évidente dans un contexte de comédie.

Cette conscience du temps en scène peut également se rapprocher de la respiration scénique. Savoir où et comment ménager une pause tant pour soi (l'acteur) que pour le public... ménager une pause avant d'attaquer... tendre la situation pour en accentuer le potentiel événementiel: Faites une petite pause. Pour le spectateur, elle signifie la fin d'un morceau. Qu'il reprenne son souffle en même temps que vous. Ensuite commencera un nouveau morceau. Il faut sentir la respiration du spectateur et savoir où il doit reprendre souffle. Quand vous jouez bien, le spectateur respire en même temps que vous. (Réf.: Vsevolod Meyerhold, Le Théâtre théâtral)

Le sens timing est, en quelques sortes, la clé de voûte du jeu de l'acteur... du jeu tel que je l'entends...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: