samedi 22 août 2009

Saguenay, capitale culturelle du Canada 2010


Ainsi donc, Ville de Saguenay remporterait (après un premier échec en 2006), ce lundi-ci, le titre honorifique très convoité de Capitale culturelle du Canada 2010... une initiative du Patrimoine Canadien (plus de détails ici)... un programme national dont le but est de reconnaître et d'appuyer les municipalités canadiennes qui mettent en œuvre des activités spéciales qui mettent à profit les nombreux avantages que procurent les activités artistiques et culturelles à la vie des collectivités.

Saguenay, Capitale culturelle du Canada... Cette suite de mots a de quoi laisser songeur... n'en déplaise au ministre Blackburn et aux conseillers municipaux (qui sentent, à coup sûr, venir l'élection de novembre). Non pas qu'aucune aide ne vienne de ces deux paliers... Ce serait faire preuve de mauvaise foi. N'empêche que ce titre jette un brouillard sur une réalité chancelante: il reste encore beaucoup à faire dans le milieu culturel saguenéen et les artistes et organismes en place réussissent encore difficilement, pour la plupart, à avoir un fonctionnement régulier...

Et voici que le paradoxe commence...

Car ce qui pose problème, à mon sens, est que l'obtention de ce titre s'accompagne, si j'ai bien compris, d'une subvention de 2 millions de dollars (auxquelles s'ajouteront quelques 600 000 autres dollars en provenance de la ville) qui sera dédiée à la mise en place d'activités spéciales... Étalées tout au long de l'année, elles constitueront autant d'ajouts à la programmation régulière des organismes culturels du milieu (Le Quotidien, 22-08-2009). Il faut dire que le dossier de présentation de la Ville contient déjà une quarantaine d'activités...

Qui plus est, pour gérer ce programme, trois (nouveaux!) postes (provisoires!) seront créés. Vue la précarité des très nombreux emplois dits culturels sur le territoire, cette mention honorifique risque fort de laisser,en bout de ligne, un goût fort amer...

Il est donc assez amusant (pour ne pas dire triste à en pleurer...) de constater la futilité de ce genre d'exercice alors qu'une vraie mobilisation du milieu culturel (avec le même appui financier apporté par cette subvention) aurait pu créer une manifestation d'envergure...

Saguenay, Capitale culturelle du Canada? Un voeu pieu dans une réalité un peu déconcertante...
____________________________________

Comme petit clin-d'oeil du samedi, je mets en lien (ici) l'ÉTUDE DE L’ÉVOLUTION DES DÉPENSES MUNICIPALES DANS LES CHAMPS DU LOISIR, DE LA CULTURE ET DU LOGEMENT SOCIAL parue il y a quelques temps... notamment pour y lire le tableau 8 de la page 28 qui démontre les dépenses, le per capita et l’accroissement des dépenses en culture selon les municipalités du groupe cible en 2000 et en 2006.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: