mercredi 19 août 2009

Un jeu de contraste

Malévich

Je sens que le doctorat approche à grands pas... et avec lui, la pression autour de mon sujet de recherche. Je tente alors de le ramener, en de termes plus simples, vers une recherche de la théâtralité...

La théâtralité, c'est le contraste.
Si on ne joue qu'une seule note,
il n'y a plus de théâtralité.

Jorge Lavelli

Un suprématisme théâtral?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: