lundi 12 avril 2010

Du théâtre utilitaire


Petite citation de Sacha Guitry, peut-être mon auteur favori de tous les auteurs dramatiques que je connaisse et qui me séduit par son esprit, son ironie, à chaque fois que j'ouvre l'un de ses ouvrages... qui derrière le couvert de la légèreté touche tout de même l'essence même du théâtre. La citation suivante est tirée de sa magnifique pièce Le comédien (écrite en 1921 mais qui a fait aussi l'objet d'un film en 1948) qui rend hommage à son père, le grand acteur Lucien Guitry, mais surtout, au théâtre, à la scène, au rapport intime entre l'acteur et son public:

J'en suis à me demander si nous avons le droit de retenir chaque soir pendant trois heures l'attention de mille personnes sans en profiter davantage et plus utilement. Sous prétexte de se distraire et de se délasser, savez-vous ce qu'ils vous apportent tous les soirs, ces gens-là? Ils vous apportent, sans l'avoir jamais formulé, le désir permanent qu'ils ont d'améliorer leur existence quotidienne. Eh bien, il ne faudrait pas se contenter de leur faire oublier leurs ennuis de la veille, il faudrait pouvoir les préparer à supporter, à éviter leurs ennuis du lendemain, sans qu'ils s'en aperçoivent.

Je trouve cette définition du rôle du théâtre charmante... et j'aime cette idée du devoir qui incombe aux artisans (d'ailleurs, un jour, je devrai revenir sur cette dénomination d'artisans que j'aime bien mais qui fait friser les oreilles d'autres artisans!) du théâtre: auteurs, metteurs en scène, concepteurs, acteurs...

La présence d'un spectateur à une représentation n'est pas un dû mais bien un privilège.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: