dimanche 11 avril 2010

Le Saguenay, dernière scène pour artistes près de la fin?

Roger Blackburn, journaliste du Quotidien/Progrès-Dimanche, y va d'un petit coup de gueule, ce matin (dans le Progrès-Dimanche) dans un petit encadré (Le Scoop) de sa page La Blanche à Black (p.:20):

Le Saguenay, dernière scène pour artistes près de la fin ?

Un collègue me faisait remarquer récemment que le Saguenay ressemble à un mouroir pour artistes. Quand ils sont périmés et qu’ils ne peuvent plus aller jouer ailleurs, on les produit ici. Il faisait référence évidemment aux Gipsy Kings et les Beach Boys qui seront ici cet été et les spectacles de Denis de Young, Roger Hogson, Aznavour, Compagnie créole et autres vieux chanteurs qui ont été présentés ici ces dernières années. Il appartiendrait peut-être à de jeunes promoteurs de faire ce qu’il faut pour produire des artistes internationaux de leur temps. Vous attendez quoi pour vous bouger les fesses?

Et bientôt, si le marasme se poursuit, ce ne seront pourtant plus que ces artistes qui animeront les scènes d'ici, la relève (et les institutions) locale(s) n'ayant ni la chance de percer ni l'espoir de persévérer...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: