jeudi 10 mars 2011

Le budget du Conseil des Arts de Saguenay


Le budget alloué au Conseil des Arts de Saguenay a été confirmé par l'administration municipale lors du comité exécutif du 2 février dernier. (Le procès-verbal de cette réunion est en lien, ici, en PDF... et la résolution qui concerne le CAS, la VS-CE-2011-176, est en page 45).

On y lit:

CONSIDÉRANT la demande du Conseil des arts de Saguenay de confirmer leur budget pour l’année 2011 ;

CONSIDÉRANT l’enveloppe budgétaire consentie en 2009 et 2010 qui incluait un montant récurrent de 354 300 $ pour le soutien au fonctionnement des organismes et un montant de 85 000 $ en soutien au fonctionnement du Conseil des arts ;

CONSIDÉRANT les prévisions budgétaires du Conseil des arts de Saguenay pour son fonctionnement au montant de 104 165 $ ;

CONSIDÉRANT les prévisions budgétaires de la Ville de Saguenay pour la réalisation des mandats spécifiques du Conseil des arts de Saguenay ;

CONSIDÉRANT les disponibilités budgétaires au budget du Service des arts, de la culture, communautaire et bibliothèque ;

À CES CAUSES, il est résolu:

QUE la Ville de Saguenay confirme au Conseil des arts de Saguenay une disponibilité financière de 439 300 $ pour la réalisation des mandats du conseil pour l’année 2011 répartie comme suit :
- 354 000 $ en soutien au fonctionnement des organismes ;
- 85 000 $ pour le soutien au fonctionnement du Conseil des arts (AO-2011-35).

ET QUE les fonds requis soient puisés à même le poste budgétaire 700180-0-29700.

Adoptée à l'unanimité.

En gros, finalement, si je comprends bien, c'est le même montant qui est reconduit depuis 2009 (le 354 000$ vaut pour 20 organismes reconnus selon cette liste... soit une moyenne de 17 700$ par organisme)... nonobstant les demandes d'augmentation qui ne manquent sûrement pas... et, en ce sens, il s'agit donc là d'un autre statu quo pour les organismes, le cadre financier ne changeant pas. En trois ans, pourtant, nombre de ceux-ci ont - grâce, notamment, à cet apport nouveau - développé leur structure... qui stagne maintenant depuis trois ans...

Par exemple, pour le Théâtre 100 Masques, ça équivaut à 5 000$... un petit montant qui a fait une différence énorme, permettant de créer un poste permanent... et donc, d'augmenter les charges de l'employeur. On peut supposer que d'années en années, il y a amélioration. Et c'est ce que les dossiers déposés années après années tentent de prouver. Et pourtant, il y a impasse. Les coûts augmentent de toutes parts... Les besoins minimaux (même pas réels) de la compagnie sont, aujourd'hui, de 9000$... mais il semble qu'aucun organisme ne puisse compter sur d'éventuelles augmentations.

Si je comprends toujours bien, ce comité exécutif s'est tenu le 2 février... il y a donc un peu plus d'un mois. Et pendant ce temps (du moins, en date de ce matin, 7h58!), silence radio... encore... C'est le brouillard.

Où sont les questions et où sont les réponses? (Bon... il y en a tout de même, des réponses, dont le rapport annuel 2009 du CAS... le mot du président en page 9 et 10... qui en dit long...)
_______________________________________________

Pour les amateurs, il y a, dans les pages précédentes (pp. 41 à 44), une série de résolutions portant sur la rénovation de l'Auditorium-Dufour...


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: