mardi 30 août 2011

Ah non... pas un koala!

Dessin pris sur ce site.

Dans la joyeuse série «superstitions et interdits», je viens de trouver un autre élément... qui ne risque pas trop d'être problématique sous nos latitudes.

Il paraît que le koala est absolument interdit dans les théâtres pour des raisons encore mystérieuses. Il y a plusieurs hypothèses à cela, mais la plus crédible est peut-être liée à ce fameux incendie du Théâtre-Royal de Sydney qui fit 135 victimes le 26 juin 1842 et dont la responsabilité en aurait incombé à un koala vivant qui faisait partie de la distribution et qui, suppose-t-on, prit feu en voulant grimper sur un candélabre qui lui rappelait subitement un tronc d'eucalyptus.

Moi qui voulait justement en intégrer un dans ma prochaine production! Je ne sais trop si c'est vrai... mes premières recherches sur le net sont restées vaines. Mais il paraît que ce drame marqua les esprits au point que, encore aujourd'hui, cet animal si mignon n'est toujours pas accepté dans les théâtres.

Cette anecdote est tiré du fabuleux petit Lexique amoureux du théâtre de Philippe Torreton publié en 2009.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: