dimanche 25 septembre 2011

Au théâtre, cette semaine! (du 25 sept. au 1er oct. 2011)


Nouvelle tournée des activités théâtrales hebdomadaires au Saguenay-Lac-Saint-Jean... Peut-être ne sont-elles pas nombreuses, mais au moins, elles sont. Profitons-en!

Mardi - 27 septembre 2011
Salle Pierrette-Gaudreault (Jonq.), 20h

La Rubrique reçoit le Théâtre PàP et la nouvelle mouture de The dragonfly of Chicoutimi concoctée par Claude Poissant qui fait de ce long monologue d'un homme qui se réveille un matin et qui parle anglais (enfin, un anglais de base calqué sur le français) un spectacle choral pour cinq acteurs. La création de ce texte de Larry Tremblay avait fait sensation avec l'interprétation de Millette... et cette nouvelle version a elle aussi reçu de nombreux éloges. À voir.

Jeudi - 29 septembre 2011
Salle La Tourelle (Cégep d'Alma), 20h
et
Vendredi - 30 septembre 2011

Salle François-Brassard (Jonq.), 20h

L'Auditorium d'Alma et Diffusion Saguenay reçoivent La déraison d'amour, une production du TNM (si je ne me trompe pas, en collaboration avec le Trident de Québec...) créée à partir de la correspondance d'il y a 400 ans entre Marie Guyart (connue sous le nom de Mère Marie de l'Incarnation) et son fils Claude Martin, resté en France. Ce long monologue est porté avec brio (de ce qu'en ont dit les critiques) par Marie Tifo. Encore une fois, si je ne me trompe pas, c'est Michel Gauthier qui a signé les décors de ce spectacle. Un autre moment théâtral qui a fait sensation.

De jeudi à dimanche - 29 sept. au 2 octobre 2011
Centre des congrès (Holiday inn, Jonq.), horaire variable

C'est le Salon du Livre! Le grand événement de la rentrée culturelle! Et au cours de ces journées, quelques rencontres aux accents théâtraux sont à noter: rencontres d'auteurs, lectures par des comédiens d'ici, etc. Toute la programmation est là.

Voilà. Ça fait à peu près le tour de ce qui se passera dans les prochains jours. Si j'oublie des trucs, on peut les inscrire dans les commentaires.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: