mardi 14 février 2012

Simple... mais faut y penser...



L'éclairage de peinture (et, par extension, du théâtre) a, selon François-Éric Valentin, trois buts, trois fonctions fondamentales qui doivent se conjuguer les unes avec les autres pour donner une lumière de qualité:
  1. créer l'espace;
  2. créer l'ambiance;
  3. créer le relief.
C'est tout. C'est simple... mais ça demande tout un art. Il s'agit là d'une composition fragile qui, lorsque bien exécutée (et non soumise au théâtralisme de la couleur et du gobo), devient magique.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: