samedi 5 mai 2012

Du rouge comme imbécilité humaine

 
Pour avoir des tissus, des vêtements, d'une belle teinte brune tout en économisant, il n'y a rien comme un trempage dans le thé ou le café... mais ces trucs un peu vieillots ne peuvent pas faire de miracle... A preuve, cette anecdote tirée de Les Coulisses d'Aurélien Scholl, paru en 1886 (pour la seconde édition).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: