samedi 30 juin 2012

Un Théâtre 100 Masques nouveau?

C'est bientôt la fin de la saison pour le Théâtre 100 Masques... enfin, après une production, deux semaines de camps thématiques et une douzaine d'heures d'ateliers dans des terrains de jeux!

Une année riche en événements de toutes sortes (et fort occupée!) qui place maintenant la compagnie à une croisée des chemins. Cinq ans déjà que j'y occupe la fonction de directeur général et artistique. Cinq ans de travail à donner de solides assises à nos actions. Comment maintenir ce développement? Mieux encore, comment le surpasser? Comment (et sur quelles bases) reprendre un nouvel élan?

Il ne faut pas s'en cacher: ce métier use rapidement quiconque s'y frotte. Le financement - que ce soit par les dons, les commandites, les partenariats, les subventions, les activités bénéfices - occupe un temps fou... pour ne pas toujours donner les résultats escomptés. Comment alors se donner les outils nécessaires, consolider les acquis (souvent bien éphémères devant les coupes budgétaires) pour faire de cette aventure une aventure artistique au-delà de celui-ci?

Cinq ans, donc, à travailler d'arrache-pied mais ça en valait le coup. Et je le pense encore. C'était là, en quelque sorte, une période de (re)construction. Maintenant, il faut passer aux choses sérieuses.

Sans tout chambouler (parce que dans l'ensemble, ça va plutôt bien), il est peut-être temps, maintenant, de brasser les cartes. D'insuffler un nouveau dynamisme au sein de l'organisme. Tracer de nouvelles lignes. Cultiver et déployer de nouveaux projets. Mettre en place de nouvelles stratégies de communication, de promotion, de création... En somme, de l'air frais! Miser sur nos forces (il y en a!) et combler nos lacunes (toutes aussi nombreuses!).

Plusieurs scénarios ont été (et continueront) d'être envisagés au cours des prochaines semaines en vue de bonifier les cinq prochaines années! Plutôt stimulant...

Mais avant, encore un petit coup estival à donner!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: