dimanche 30 décembre 2012

Sur nos scènes en 2012


Comme à chaque année (et puisque nous avons survécu à la fin du monde), je profite des derniers jours de décembre  pour dresser le bilan de l'année qui s'achève. Je débute donc par faire la recension (la plus exhaustive possible... à partir des calendriers hebdomadaires publiés sur ce blogue) de toutes les productions régionales (à caractère professionnelles... et j'inclus ici les productions universitaires qui sont, en quelques sortes le prélude à bien des démarches et les productions dites amateures d'envergure) qui ont marqué le paysage théâtral régional en 2012.

Pour marquer d'un simple regard les différentes catégories qui émaillent cette liste, je propose donc cette petite légende: les productions professionnelles et recherches, les productions de loisirs et autres événements, les productions académiques.

Voici donc avec les productions locales (excluant pour le moment les reprises)...:


Une heure avant (Rubrique)
Les Brigands (SALR)
Collection 2012 (UQAC-BIA-Marilyne Bédard)
Les Impromptus scéniques (100 Masques/À Bout Portant)
La formation de l'acteur de Constantin Stanislawski (UQAC-BIA-JF Cantin)
La forêt où nous pleurons (UQAC-BIA-Valérie Essiambre)
Les superhéros ont la queue basse (UQAC-BIA-MC Brassard)
Cinq cons et un bâton (UQAC-BIA-Simon Allard)
La méthode du bonheur (expérience #2) (UQAC-BIA-Julie Tremblay)
Notes sur la mélodie des choses (Têtes Heureuses)
La mi-temps (Têtes Heureuses)
Albertine en cinq temps (Mic Mac)
Une parade avec Gille : L'Oreiller (Faux Coffre)
Morceaux de solitude(s) (UQAC-BIA-Production)
Pendant le Jack Side Jazz Band (Josée Laporte)
La route des milles et une histoires (Jimmy Doucet)
La marmite (100 Masques)
Le divan (Jimmy Doucet)
Oh! Cabaret (collectif)
La Fabuleuse histoire d'un Royaume (Ville Saguenay)
Parents un jour, parents toujours! (Vauvert)
Une parade avec Gille: La flûte (Faux Coffre)
Daïdalos, théâtres d'un labyrinthe (Tortue Noire)
Strict Minimum (A Bout Portant)
Leuleu (UQAC-Maîtrise-Andrée-Anne Giguère)
Petites morts et autres contrariétés (C.R.I.)
Quand grincent les anges dans nos campagnes (100 Masques)


À ces productions locales s'ajoutent les différentes reprises qui ont ponctué le calendrier de même que les sorties et les tournées:
Les lectures de Diogène (Faux Coffre)

Roméo et Juliette de William Shakespeare (Faux Coffre)
Une histoire dont le héros est un chameau (Amis de Chiffon)
L'éclaireur (Amis de Chiffon)
Rage (A Bout Portant)
Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée (100 Masques)
Le déclin des soleils de glace (A Bout Portant)
Kiwi (Tortue Noire)
Le Grand oeuvre  (Tortue Noire)

Offenbach fait du chantage (SALR)
Catatonie (C.R.I.)


Ça donne pas mal le ton de l'année qui prendra fin dans quelques heures. Peut-être ai-je oublié quelques productions en chemin... si c'est le cas, il est possible de les ajouter par le biais des commentaires. Une chose est sûre: ce que j'ai pu en manquer, de ces productions!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: