dimanche 6 janvier 2013

«Orphée aux enfers»... [Carnet de mise en scène]


Je reprends, dans quelques heures, la mise en scène du choeur d'Orphée aux enfers... travail amorcé - dans le plaisir! - avant les Fêtes.

Je reprends là où nous avons laissé le chantier. 

Dans les faits, nous avons passé à travers l'ensemble des morceaux où ce choeur - dynamique, fébrile, exalté - apparaît. Une première ébauche de mise en place à été effectuée. Une ébauche somme toute complexe, et généralement bien installée.

Ce matin, donc, reprise. Révision. Consolidation.

Il me reste, avec aujourd'hui, deux jours (avec dimanche prochain) de répétition avec ces presque trente chanteurs. Deux jours pour nettoyer ces chorégraphies, revenir à l'essentiel, à l'efficacité. Deux jours avant que n'arrivent les solistes et que mon attention se concentre ailleurs.

Cette création comporte deux avantages, dans le travail actuel.

Le premier consiste dans le fait de travailler sur une petite scène - l'espace scénique étant condensée en un carré de 20 pieds par 20 pieds - qui prend facilement place dans le lieu de répétition... Les proportions sont donc fidèles à ce qu'elles seront une fois entrés dans l'Auditorium-Dufour... Je veux dire le Théâtre Banque Nationale. 

L'autre avantage, c'est de pouvoir déjà utiliser tout le matériel scénique (décors et accessoires) nécessaires aux jeux de scène.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: