mercredi 11 mars 2020

Du fonctionnalisme de l'espace.


Nous avons formulé un jour cette exigence relative à notre travail: 
tout ce qui se trouve sur scène doit être un moyen de jeu 
et doit être utilisé en tant que tel. 
Dans la mesure du possible, 
il ne doit pas y avoir de masse morte. 

Telle est la philosophie scénographique de Thomas Ostermeier. Une philosophie esthétique que je partage pleinement! Voilà l'essence même du fonctionnalisme! Pour lui, la scène est un outil dont le but premier est de servir le jeu du comédien.

Intéressant (et tiré de la revue Études théâtrales, no. 58, Le théâtre de Thomas Ostermeier)!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: