samedi 28 mars 2020

Marquise Du Parc

Parmi les grandes actrices historiques du Théâtre, il y a, sans conteste, Mademoiselle Du Parc (connue aussi sous le nom Marquise du Parc... immortalisée, il y a une vingtaine d'année par Sophie Marceau, dans ce film de Véra Belmont). 


La Du Parc, c'est cette comédienne qu'on dit d'une beauté ensorcelante célébrée par le vieux Corneille qui en était éperdu:

Par ailleurs, Georges Brassens a utilisé une partie de ces stances pour composer cette chanson:


Mais c'est aussi cette comédienne qui se joint à la troupe de Molière autour de 1650 (elle a épousé en 1653 Gros René qui y était comédien)... avant que de ne passer dans la troupe à la troupe de l'Hôtel de Bourgogne, passage négocié par son amant depuis quelques années, Jean Racine... qui écrit pour elle l'une de ses plus belles pièces: Andromaque qu'elle créera le 

Elle meurt subitement, au sommet de sa gloire le 11 décembre 1668, dans des circonstances un peu mystérieuses mêlant histoires louches et empoisonnement, rancoeurs et jalousies... Mais bon. L'Histoire n'élucidera jamais vraiment la question. 

Voici donc comment, quelques jours plus tard, le gazetier Charle Robinet décrit les funérailles de celle qui aura côtoyé les plus grands noms du théâtre français:

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: