jeudi 16 avril 2020

Une époque révolue... pourtant pas si lointaine

En pleine recherche de légèreté, je suis tombé sur ce reportage (probablement des années '90) qui s'intéresse à Gilles Latulippe et à son Théâtre des Variétés (qu'il acquiert en 1967 pour le faire fonctionner jusqu'en 2000), dernier grand porte-étendard de ce genre si prisé au Québec au XXième siècle: le burlesque. 

Il y aura près de 7000 représentations au cours de ces 33 ans d'activités intenses... une moyenne de 212 par année. C'est dire le rythme de production et toute l'énergie déployée par ces techniciens du rire. 


Ce genre théâtral - qui commande le respect sous ses allures désuètes - a pratiquement disparu aujourd'hui. Dommage... parce que ce fut là, il me semble, une importante école du sens du punch, du rythme et de l'agilité...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: