lundi 24 novembre 2008

Le bienfait des ateliers

Carol Émond, Fabien Bouchard, Suzanne Martel, Angèle Bouchard

Peut-être que la meilleure façon d'éduquer les gens, de les sensibiliser au théâtre, est de leur permettre de vivre (en autant toutefois que l'encadrement vaille la peine!) une véritable expérience scénique. Ce cas par cas a l'avantage de bien faire comprendre le métier, le travail impliqué, l'investissement personnel.

Les ateliers, peu importe leur forme (en autant qu'ils se donnent dans un cadre professionnel!), sont, en quelques sortes, des écoles du spectateur... d'où leur importance non négligeable et l'intérêt plus marqué qu'on devrait leur porter. Car - et c'est presque prouvé scientifiquement! - ceux qui prennent ces ateliers iront, par la suite, plus volontiers au théâtre!

Ce n'est peut-être qu'ainsi (au lieu de la promotion habituelle...) qu'il y aura une relève dans le public. L'effet est plus long à percevoir... mais pourtant.
_______________________________

Sur la photo qui illustre ce billet, les 4 courageux qui ont bravé le froid de cette fin de semaine pour présenter, à l'extérieur, sous la direction de Sarah Bernard du Théâtre Hors du Commun, le résultat de leurs ateliers. Le thème: le choeur... à partir du conte arménien La goutte de miel.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: