dimanche 23 novembre 2008

La Noël de Gruntilda [quelques notes]

À quelques jours de la nouvelle édition de La Noël de Gruntilda (spectacle présenté pour le bénéfice du Théâtre 100 Masques), nous revoici - après quelques rencontres, tout de même... et un numéro spécial dans le cadre de la Grande Nuit de la Culture du 26 septembre! - en salle de répétition, Alexandre et moi, pour revoir les textes, les dynamiques, les possibilités de réactions et ses marges de manoeuvre en cours de représentation. Probablement que si des gens nous épiaient pendant le travail, ils resteraient bouche-bée devant les accoutrements du comédien (voir la photo ci-dessous), les tons que l'on prend et les folies qui sortent de nos bouches...

Alexandre Larouche, quasi paré de ses plus beaux atours de fée des étoiles...
photographie: Dario Larouche

Car oui... ce spectacle est une véritable partie de plaisir que l'on retrouve avec enthousiasme et ouverture. Il s'est créé selon un mode particulier, essentiel à ce type d'animation théâtrale: l'humour et la folie. Les propositions fusent de toutes parts. L'esprit est en éveil et à l'écoute de la moindre perche tendue... et les rires fusent volontier! Une rigolo-thérapie pour ses artisans!

Le fil de ce spectacle: revenir sur les principales traditions et chansons de Noël (qui surviennent dans nos vies de plus en plus tôt!) pour les triturer et les revoir avec causticité et ironie! Quand la naïveté et la magie se frottent à la désillusion... Un spectacle presque pour adultes!

Cette année, à notre équipe (incluant Isabelle Boivin dans le rôle de Bubie la lutine...) se joint Marc-André Perrier et Marilyne Renaud qui reprend, pour l'occasion (et pour partager la vedette avec Gruntilda!) son rôle de Madame Weiss, personnage de notre dernière production estivale.

La Noël de Gruntilda II - La Nativité
une production du Théâtre 100 Masques
les 3, 4 et 5 décembre 2008
Salle Marguerite-Tellier

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: