mercredi 3 décembre 2008

La Noël de Gruntilda II [quelques notes]


La générale de La Noël de Gruntilda s'est faite devant 6 personnes... et si le spectacle a bien commencé - c'est-à-dire dans le rire, le plaisir et la magie théâtrale -, son souffle s'est éteint peu à peu pour finir sur un rythme un peu asthmatique et lancinant.

Non pas que les comédiens soient mauvais... juste que, je le redis, c'est un spectacle fragile qui exige beaucoup de ses interprètes (particulièrement d'Alexandre), dans un dialogue (et une complicité!) avec le spectateur qui ne doit pas tomber! Il ne faut pas que les personnages soient exécutés dans une bulle théâtrale... Tout dans ce spectacle - le ton, le discours, les moqueries, la mise en scène - est destiné à de gens hors scène!

Mais bon. Mauvaise générale... etc.

Cet exercice a au moins le mérite de donner un bon aperçu des failles et de écueils, des manques et des temps morts.

Donc, aujourd'hui (sans oublier hier, tout de suite après les représentations), j'ai pris beaucoup de notes (et en prends toujours!) pour apporter des correctifs et des améliorations.

Au plaisir de vous voir ce soir! Et demain! Et après-demain!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: