dimanche 21 février 2010

La Défonce [Carnet de notes]

De retour de Roberval... La fin de semaine a été profitable.

Nous sommes repartis du début de la pièce samedi matin et nous avons revus tout le placement des comédiens pour établir différentes dynamiques dans l'espace. Ce faisant, nous avons revus du même coup certains échanges entre eux pour rythmer mieux le texte et nuancer les personnages, corriger des intentions. Peu à peu se dessine un ensemble solide, intéressant et cohérent. La ligne est ténue entre le détachement et la culpabilité, entre la lucidité crue et le mélodramatique...

À une première couche disons primaire se juxtaposent de nouvelles données qui améliorent et amplifient l'effet recherché.

Les comédiens se tirent fort bien d'affaire dans ce jeu théâtral où il n'y a a pas de montée dramatique comme tel mais plutôt une succession d'états non linéaires... pièce oblige!

Par ailleurs, après avoir discuté avec le concepteur d'éclairages, la décision a été arrêtée. Les panneaux coulissant qui forment le principal de la scénographie ne seront plus en polythène (qui causait des problèmes pour la vision des spectateurs), mais dans une matière plastique plus transparente: le plastique servant à recouvrir des tables!

Quant aux costumes, ils se précisent également et donnent - du moins, les costumes de répétition - un effet saisissant.

La prochaine rencontre aura lieu les 6 et 7 mars prochain.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: