vendredi 21 mai 2010

L'Assemblée des femmes [Carnet de notes]

Le travail par couches successives...

Nous avons terminé, hier soir, la mise en place générale de la pièce (très belle scène finale, me semble-t-il...) et nous nous donnerons le luxe, demain, de faire un premier enchaînement complet de cette production (même si les comédiennes se sentent bousculées et suivent parfois avec difficulté et crainte...) à près d'un mois et demi avant les représentations. Bien sûr, rien ne sera parfait, tout sera un peu bringuebalant mais cet exercice aura au moins le mérite de donner une idée générale et de la durée, et du rythme nécessaire, et des forces et faiblesses de l'interprétation et de la mise en espace.

À la suite de ce premier filage, nous prendrons quelque dix jours de repos... ce qui permettra à toutes les informations de retomber dans l'esprit des comédiennes, de se cristalliser, de faire sens.

Pour le moment, on ri beaucoup... et la production prend une couleur un peu étrange, entre la politique et l'absurde, entre le grossier et le vulgaire, entre le osé et le très charnel!

Au retour ce sera le dégrossissement de la production: ajuster les personnages d'une scène à l'autre, affiner l'interprétation, nettoyer le jeu des parasites et des gestes/mouvements inutiles ou inefficaces, préciser la forme, trouver l'équilibre spatiale et chorale, etc. En deux semaines, toutes les scènes seront vues et revues avant que de n'arriver, vers le 10 juin, à une série d'enchaînements (je crois qu'il y en a une quinzaine de prévus) qui auront pour mission d'insuffler le dynamisme nécessaire à l'ensemble.

Pendant ce temps, la conception et la réalisation des costumes sont sur une bonne piste et chaque jour voit leur intérêt théâtral croître. Tout le matériel de la scénographie devrait arriver ce matin au Centre des Arts et, du coup, s'ouvrira le chantier... en avance. Je peux d'ores et déjà confirmer que (pour ces deux éléments essentiels que sont les costumes et décors) le brun est la couleur primaire!

Le Théâtre 100 Masques est - avec la production, la préparation des camps de théâtre thématiques, les ateliers pour les terrains de jeux, la campagne de financement, la création en cours du projet du Croissant, la mise en place de la programmation de l'an prochain - une véritable ruche!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: