samedi 27 août 2011

Synthèse meyerholdienne


Petite synthèse de la pensée meyerholdienne (surtout celle prévalant entre 1910-1920 bien qu'elle soit effective jusqu'à sa mort):

Au «diseur intellectuel», costumé et maquillé qui transforme la salle de théâtre en salle de lecture somnolente, Meyerhold oppose l'acteur qui joue; au théâtre de l'imitateur, celui de l'improvisateur, de l'inventeur; au théâtre du hasard, celui du travail; au théâtre psychologique, celui du masque, du mouvement, le balagan qui implique traditions, étude, lois, technique, entraînement.

Cette description vient de Béatrice Picon-Vallin dans le dix-septième numéro des Voies de la création théâtrales, en page 50.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: