mardi 14 janvier 2020

Un public à former... et à ne pas abandonner!

L'Électeur du vendredi 23 décembre 1892, journal publié à Québec, dans des locaux situés en basse-ville, y va de son opinion sur le manque de qualité du public dit populaire. Il faut le former, assurément! Et pour cela, rien de mieux, encore une fois, que de faire appel aux grandes tournées étrangères... le lot du XIXième siècle!

 


Cette question de l'éducation populaire est fort intéressante. Du rôle du théâtre populaire dans l'équation SPECTACLE ACCESSIBLE DE QUALITÉ = PUBLIC DE QUALITÉ. Le théâtre appartient au peuple.  Le temps a-t-il fait son oeuvre?

Peut-être le théâtre s'est-il trop écouté au fil des décennies suivantes. Pour preuve, cet article coup de gueule de Claude Jasmin dans Le Devoir du 3 mars 1998... un siècle plus tard:





Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: