vendredi 20 mars 2020

Ne pas souffler mot...

Il y a de ces métiers au théâtre qui sont tombés en désuétude mais qui ont, encore aujourd'hui, un aura fascinant... quoique suranné...

Comme ce métier de souffleur... cette personne qui prenait place dans une petite boîte tout au bord de la scène, complètement investi dans la lecture de la pièce, prêt à aller à la rescousse d'un blanc de mémoire ou d'une erreur en chuchotant les lignes en cause... en faisant des signes à un comédien perdu sur la scène...

Edward Pustovoitov, 1964

 Souffleur, Honoré Daumier, 1870



Souffleur au XVIIIe siècle, autour de 1850

Souffleur, Russie, 1936

Ce n'est pas la première fois que j'en parle. Le souffleur fut l'objet de quelques billets déjà... dont , cette belle chanson de Serge Reggiani.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: