vendredi 27 juillet 2012

Du savoir-vivre au théâtre

Je n'y étais pas... mais ce genre de truc circule plutôt rapidement dans un petit milieu comme le nôtre... J'enrage.

La représentation de La Marmite d'hier soir a été houleuse semble-t-il... Houleuse parce qu'un petit groupe de spectatrices (elles étaient quatre) n'ont visiblement pas apprécié le spectacle. C'est possible. On ne peut pas plaire à tout le monde.

Le hic, c'est quand leur manque d'intérêt pour ce qui est présenté devant elles (doit-on rappeler que le théâtre est aussi un «art vivant» et que les comédiennes qui sont sur scène ne sont pas dénuées de sentiments?) se transforme en une mesquinerie et une mauvaise foi contaminant et les actrices et le reste du public. Des commentaires désobligeants. Du bruit parasite.  Des chuchotements malveillants.

Qu'on n'aime pas est une chose. Qu'on manque de respect à toute une salle (artistes et spectateurs compris) en est une autre.

Pendant ce temps, en coulisse, le moral tombe sous zéro... et demande une énergie un peu forcée pour retourner faire face à l'adversité.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez un commentaire à faire, ça peut se passer ici: